Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Ski de fond

Que sont-ils devenus ? François Dupont

Tout au long de l’été, Nordic Magazine donne la parole à un nordique retraité. C’est au tour de l’ancien fondeur haut-alpin François Dupont de se prêter au jeu du « Que sont-ils devenus ? ».


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

François Dupont : « J’avoue suivre de moins en moins les résultats sauf ceux de ma génération, celle de l’année magique 1994 »

C’est à l’été 2013, après être devenu bachelier, que le fondeur haut-alpin François Dupont, 19 ans à l’époque, a décidé de ranger définitivement les skis. Figurant parmi les meilleurs de sa génération, mais pas intégré aux collectifs fédéraux, celui qui était le coéquipier d’entraînement d’un certain Richard Jouve a donc fait le choix de s’arrêter. A son tableau de chasse figurent plusieurs sélections en OPA Cup juniors, dont deux top 15 décrochés en mars 2012 à Rogla (Slovénie) et en décembre de la même année à St. Ulrich (Autriche).

Pour Nordic Magazine, François Dupont, qui a fondé Nolio, une plateforme destinée à la gestion des entraînements à destination des entraîneurs et des sportifs, a accepté de se prêter au jeu du « Que sont-ils devenus ? ».

  • Quand avez-vous mis fin à votre carrière d’athlète de haut niveau et quel était votre état d’esprit à ce moment-là ?

Après l’obtention du bac en 2013 est venu le moment du choix compliqué : partir
dans le monde des études ou continuer dans l’univers du ski de fond. Il faut savoir que c’était la deuxième année consécutive où j’étais le premier non sélectionné en équipe de France (du moins c’est ce que j’avais comme information). Mon entraîneur de l’époque, Thibault Chêne, avait réussi à m’intégrer en tant que partenaire d’entraînement avec les équipes de France juniors pour la saison suivante.

Le choix était donc réellement difficile à prendre. Ma famille était moyennement impliquée dans ma pratique du haut niveau, elle avait une opinion plutôt accès études et, de l’autre côté, j’avais la possibilité de continuer à m’entraîner et essayer de rentrer en équipe. Si je me rappelle bien, le fait d’être partenaire d’entraînement, et non membre officiel des équipes de France juniors, entraînait un coût financier assez
important.

Je pense avoir surpris plus d’une personne quand j’ai décidé de mettre fin à ces
années de haut niveau malgré quelques résultats intéressants, mais pas de là à être
indiscutable pour rentrer en équipe. On m’a bien fait comprendre que de poursuivre dans la voie du ski de fond était probablement sans issue sur le plan professionnel. Il est vrai que peu d’athlètes arrivent à en vivre de nos jours. Décider d’arrêter, c’est tout de même compliqué parce que c’est décider de tirer un trait sur une partie de sa vie : c’est également surprendre et parfois décevoir.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






François Dupont, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
François Dupont (FRA) – François Dupont
  • Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous juste après ? Qu’est-ce qui vous a manqué ?

Je pense que le plus dur a été de suivre les Mondiaux juniors la première année
après mon arrêt, où j’ai vu performer de nombreux Français avec qui j’étais souvent à
la bagarre, voire parfois devant. La seule fois où j’ai eu le sentiment d’avoir raté
quelque chose, c’est sur leur magnifique deuxième place lors du relais. Je pense que j’aurais eu une carte à jouer sur cet évènement.

Avec du recul, je pense qu’il manque (peut-être que cela a évolué) un accompagnement sur les voies de sortie de cet univers. Il faut prendre le contexte
dans sa globalité, nous passons notre lycée en 4 ans pour avoir du temps pour
s’entraîner, être en stages, etc. Nous vivons dans une bulle où nous apprenons
uniquement à performer et suivre les cours en parallèle pour décrocher le BAC.
Décider d’arrêter le haut niveau après le lycée, c’est être catapulté dans la vie
étudiante et se retrouver avec des étudiants qui n’ont pas eu le même vécu sur
leurs années lycées. Le changement est vraiment brutal.

  • Si vous aviez la possibilité de participer à une compétition, quelle serait-elle ? Avec quel athlète actuel aimeriez-vous concourir ?

C’est tout bête mais j’aimerais bien retrouver la forme pour un seul jour et me
remettre une cartouche sur un bon 10 ou 15 km skate et réussir à coller quelques secondes à mon ancien acolyte d’entraînement, Richard Jouve !! J’ai d’ailleurs un immense respect et beaucoup d’admiration pour Richard, il a su tenir bon dans ce milieu et il est désormais un des meilleurs fondeurs au monde.

François Dupont, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
François Dupont (FRA) – François Dupont
  • Au contraire, qu’est-ce qui vous a le moins manqué ?

Je pense que c’est le ski-roues qui m’a le moins manqué et cela ne me manque toujours pas 🥹 !!

  • Quel a été votre parcours après la fin de votre carrière ?

J’ai été catapulté en Licence de biologie, oui car il faut aussi savoir que
lorsqu’on pense continuer dans l’univers du ski de fond à la base, on met des choix
assez arbitraire sur Parcoursup 😬 !! Je me suis rapidement réorienté en IUT Informatique puis j’ai enchainé sur une école d’ingénieur en mathématique et informatique à Grenoble, l’ENSIMAG.

  • Quelle est votre nouvelle vie ?

Aujourd’hui, je suis un jeune papa et j’habite à Seyssins, pas loin de Grenoble. Ce qui est « drôle », c’est que mes années d’entraînements m’ont fait réaliser que les outils utilisés pour les échanges entraîneur-sportif étaient fastidieux. C’est pourquoi j’ai créé en sorti d’études, avec un ami, une plateforme nommée Nolio et destinée à la gestion des entraînements à destination des entraîneurs et des sportifs. J’ai imaginé Nolio lors de mes études et c’est désormais utilisé par plus de 1 000
entraîneurs et 30 000 sportifs dans tous les sports d’endurance.

Nolio compte huit employés et nous avons l’honneur d’avoir comme utilisateurs des
athlètes de niveau olympique dans de nombreux sports. Nous avons également la
confiance de plusieurs fédérations françaises dont l’aviron, le cyclisme et
l’athlétisme. Ma nouvelle vie professionnelle consiste à gérer et développer Nolio, qui est la combinaison de mes études d’informatique et de mon passé de fondeur. Côté perso, je continue à m’entrainer quand j’ai un objectif en ligne de mire, comme
un beau trail ou un triathlon sympa.

François Dupont, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
François Dupont (FRA) – François Dupont
  • Quand une personne découvre votre passé sur les skis, quelle est sa réaction ?

En général, on me demande si je faisais du ski de fond ou du skating ou si je faisais le même sport que Martin Fourcade 😭.

  • En quoi diriez-vous justement que votre passé de sportif vous a le plus aidé ?

Mon passé de sportif m’a réellement aidé dans le développement de Nolio pour comprendre au mieux les entraîneurs afin de leur apporter un outil métier qui leur permet de gagner du temps sur des tâches sans trop d’intérêt afin de passer plus de temps sur la partie relationnelle, qui, selon moi, est le cœur du métier d’entraîneur. Cela m’a également permis d’avoir une certaines base pour aller m’amuser à faire
des trails et/ou des triathlons pour continuer à mettre quelques dossards.

François Dupont, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
François Dupont (FRA) – François Dupont
  • Quelle place a le nordique dans votre vie actuelle ?

Désormais, le nordique occupe une place de loisir dans ma vie. Je continue de chausser les skis tous les hivers et je participe parfois à quelques courses populaires pour le plaisir. J’avoue suivre de moins en moins les résultats sauf ceux de ma génération, celle de l’année magique 1994 🤭 !!


Tous les « Que sont-ils devenus ? » de Nordic Magazine


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Ce lundi, les fondeurs de l'équipe de France masculine ont débuté leur deuxième stage de l'été à Prémanon (Jura). Pour Nordic Magazine, leur coach,...

Saut à ski

16:47. Les 21 et 22 septembre prochains, Rasnov (Roumanie) accueillera la troisième étape de l’édition 2024 du Grand Prix d’été de saut à ski....

Ski nordique

Devenue maman l'hiver dernier, Paulina Batovska Fialkova espère bien revenir rapidement sur le devant de la scène sur la coupe du monde de biathlon.

Ski nordique

11:30. Dimanche 14 juillet, dans les rues de Chamonix, en Haute-Savoie, les athlètes nordiques de l’Armée de Champions ont pu participer au traditionnel défilé...

Ski nordique

Marie Dorin-Habert a remporté avec la manière le trail de la Fleur du Roy disputé à Corrençon-en-Vercors (Isère) dimanche 14 juillet.

Biathlon

Retrouvez tous les résultats de la deuxième journée du Dauphiné Nordique Festival qui a eu lieu le dimanche 14 juillet.

Ski nordique

Le ski nordique n'est jamais loin du relais olympique. Vendredi dernier, c'est Benjamin Daviet qui a porté la flamme en Côte-d'Or.

Biathlon

Biathlon : une enfance italienne pour le biathlète Né à Auckland en Nouvelle-Zélande, Campbell Wright a passé une partie de son enfance en Italie,...