Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Rollerski

Que sont-ils devenus ? Igor Cuny

Durant l’été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C’est au tour d’Igor Cuny, ancien spécialiste de ski-roues, de se prêter au jeu du « Que sont-ils devenus ? ».

Igor Cuny : « Le sport et le ski occupent toujours une grande partie de ma vie »

C’est au bout de l’été 2014 qu’Igor Cuny, après cinq podiums individuels en coupe du monde de rollerski et une médaille de bronze mondiale en relais, a décidé d’arrêter sa carrière. Grand spécialiste des courses estivales sur ski à roulettes, il avait notamment remporté, avec Baptiste Noël, le sprint par équipes de Novgorod (Russie) en juillet 2013.

Devenu technicien pour l’équipe nationale belge de biathlon, Igor Cuny a accepté de se prêter au jeu du « Que sont-ils devenus ? » de Nordic Magazine.

  • Quand avez-vous mis fin à votre carrière d’athlète de haut niveau et quel était votre état d’esprit à ce moment-là ?

C’était en 2014, après avoir fait un dernier podium en coupe du monde de rollerski [le sprint de Sollefteå, en Suède, NDLR]. En réalité, cela s’est fait progressivement parce que j’ai continué à faire les courses, mais je me suis de moins en moins déplacé. En fait, j’avais toujours envie de courir à ce moment-là mais de moins en moins envie de faire les trajets. Je crois que j’avais eu un peu l’overdose avec tous mes déplacements entre l’Ile-de-France, où je travaillais à cette époque, et les Vosges… L’arrêt s’est donc fait de manière naturelle !

  • Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous juste après ? Qu’est-ce qui vous a manqué ?

C’est l’adrénaline de la compétition… et cela me manque encore aujourd’hui ! Quand je regarde les sprints à la télévision, je ne peux m’empêcher de m’imaginer au départ ! Souvent, je regardais les résultats et j’essayais de me demander combien j’aurais pu faire.

Igor Cuny, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Igor Cuny (FRA) – Igor Cuny
  • Si vous aviez la possibilité de participer à une compétition, quelle serait-elle ? Avec quel athlète actuel aimeriez-vous concourir ?

Si je pouvais choisir une compétition, j’aimerais faire une coupe du monde de sprint de ski de fond avec un maximum de public ! Je n’ai jamais eu le niveau ni l’occasion d’en faire et j’aurais adoré ! J’aimerais beaucoup concourir avec des athlètes comme Lucas Chanavat, j’adore son ski et la puissance qu’il peut dégager, c’est impressionnant ! Sinon, si j’avais la faculté de redevenir aussi rapide qu’avant, j’aurais beaucoup aimé faire les sprints de 100 mètres en ski de fond, je crois que cela m’aurait plu !

  • Au contraire, qu’est-ce qui vous a le moins manqué ?

C’est de passer ma vie à faire mon sac de voyage, notamment à cause de ma situation professionnelle de l’époque… et, aussi, de défarter mes skis ! A la retraite, je n’ai plus de contrainte. Maintenant, je vais m’entrainer quand je peux et quand j’en ai envie… mais le niveau s’en ressent aussi malheureusement !

Igor Cuny, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Igor Cuny (FRA) – Igor Cuny
  • Quel a été votre parcours après la fin de votre carrière et quelle est votre nouvelle vie ?

A la suite des coupe du monde de rollerski, j’ai continué à courir en ski de fond, mais sur quelques courses populaires et sur les courses régionales. En ski-roues, j’allais faire la Cosne-Sancerre car c’est une course où on est plutôt à la cool et où on boit du bon vin. Je ne voudrais pas non plus manquer la Romain Claudon, qui rend hommage à mon pote de team qui nous a quitté trop tôt ! Je suis également très souvent sur les skis parce que je suis devenu technicien pour l’équipe nationale belge de biathlon, en partenariat avec l’équipe de France. J’ai eu la chance, les hivers derniers, de pouvoir concilier ce travail avec mon job de prof d’EPS. J’espère pouvoir refaire une nouvelle saison cette année ! Sinon, j’essaye de toujours faire du sport et de m’occuper de ma fille en essayant d’en faire une future skieuse 🙂 !

  • Quand une personne découvre votre passé sur les skis, quelle est sa réaction ?

Cela dépend de la personne… Soit elle est impressionnée, soit elle s’en fiche complètement et ne sait même pas ce qu’est le rollerski ! En général, je n’en parle jamais, mais, si la personne me demande, je réponds ! Souvent, les gens de la région connaissent bien parce qu’on a la chance que le ski nordique soit bien relayé médiatiquement chez nous. J’espère rester humble sur le peu de résultats que j’ai pu faire !

Igor Cuny, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Igor Cuny (FRA) – Igor Cuny
  • En quoi diriez-vous justement que votre passé de sportif vous a le plus aidé ?

Je pense que c’est une formidable école de la vie ! Le ski de fond est un sport difficile, on apprend à serrer les dents lorsque quelque chose ne va pas… De même, je pense que les compétitions aident à gérer le stress dans la vie de tous les jours. C’est vraiment quelque chose que je conseille à tous les jeunes !

  • Quelle place a le nordique dans votre vie actuelle ?

Comme je vous le disais, je suis technicien skis sur la coupe du monde de biathlon, donc le sport et le ski occupent une grande partie de ma vie. Je suis toujours, évidemment, tous les résultats de biathlon, mais aussi de ski de fond et, à un degré moindre, de rollerski. Quant à mes coéquipiers, ce sont de vrais amis, et, même si c’est difficile de tous se retrouver parce que nous somme éloignés, c’est toujours pour passer de super moments. J’ai souvent l’impression que rien n’a changé… sauf notre forme physique 🙂 !!!

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

La série d’été de Nordic Magazine


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Rollerski

14:28. Ce dimanche midi, le jeune fondeur suédois Alvar Myhlback, âgé de seulement 16 ans, a réalisé une incroyable performance lors de la Tanumsloppet,...

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Ski nordique

20:27. Ce samedi, le stade de la Côte Feuillée de Chaux-Neuve (Doubs) accueillait une nouvelle étape du Samse Summer Tour de saut à ski...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Combiné nordique

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancien combiné Wilfried Cailleau de se prêter...

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...