Quentin Fillon-Maillet : « Le plus gros échec de ma carrière »

biathlon, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, Ski nordique, sport, ski, , Hiver, sport, Montagne, Nordic mag, une, combiné nordique Quentin Fillon-Maillet

BIATHLON – Quentin Fillon-Maillet est passé à côté de ses Jeux olympiques. Arrivé avec de grandes ambitions et reparti bredouille, le Jurassien évoque le « plus gros échec de sa carrière ».

 

Quentin Fillon-Maillet est passé à côté de ses Jeux olympiques de Pyeongchang. Mais le Jurassien n’est pas du genre à se cacher derrière son petit doigt. Lundi, alors que Grenoble fêtait le retour des médaillés et sélectionnés olympiques devant 3500 personnes, le biathlète du Grandvaux postait un message sobre mais dur sur sa page Facebook.

 

« Les Jeux Olympiques sont terminés. J’aurais aimé vous raconter des moments formidables couronnés par de belles médailles. Mais mon bilan est plutôt celui du plus gros échec de ma carrière, assaisonné de tristesse et d’incompréhension.

Mon investissement est tellement grand pour ce sport, cette passion et ces courses, qu’il a été pour moi difficile de profiter pleinement de cet événement.

1000 Merci pour votre soutien même dans ces moments difficiles et je vous promets de revenir plus fort. 👊🏼
Et bravo à tous ceux qui ont su faire briller la France », écrit ainsi Quentin Fillon-Maillet.

 

biathlon, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, Ski nordique, sport, ski, , Hiver, sport, Montagne, Nordic mag, une, combiné nordique Quentin Fillon-Maillet

 

Des résultats loin de ses attentes

En Corée du Sud, Quentin Fillon-Maillet n’a jamais retrouvé la qualité de tir qui l’a mené, en tout début de saison, sur deux podiums individuels à Östersund. 48e du sprint, 44e de la poursuite, 29e de la mass-start, le biathlète de Saint-Laurent a ensuite manqué le relais hommes et l’individuel.

L’histoire est dure à digérer pour celui qui espérait briller à Pyeongchang et pourquoi pas décrocher la première victoire de sa carrière à l’occasion d’une course olympique. A 25 ans, le Jurassien veut désormais rebondir sur la fin de saison. Trois coupes du monde sont au programme à Kontiolahti, Oslo et Tyumen. Sans oublier les championnats de France à domicile fin mars…

Photo : NordicFocus


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

2 Comments

  1. FAYEMENDY

    28/02/2018 à 11 h 06 min

    Courage, les Jeux durent quinze jours et ce n’est pas parce que l’on rate cette échéance que le reste de la carrière est ratée. Je ne doute pas un instant que Quentin rebondira et gagnera de belles médailles.

  2. Chamouton Alain

    02/03/2018 à 21 h 35 min

    25 ans! l’avenir c’est devant, le biathlon est un sport d’experience, les JO en était une!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.