Ramsau : Berni Gruber heureux de concourir à domicile ce week-end

Le chef de file du combiné autrichien, avec Mario Stecher, auteur d’un excellent début de saison, sera un des favoris des deux épreuves du week-end autrichien de Ramsau. Entretien.

 

Capture-d-ecran-2012-12-12-a-10.26.46.png

Berni Gruber dans le ciel de Kuusamo (Alain Grosclaude – Agence Zoom)


Avec deux podiums (3e à Lillehammer et vainqueur du team sprint à Kuusamo), la saison commence assez bien pour vous… Et ce, dans la foulée de votre victoire au Grand Prix d’été pour la saison d’hiver !
Oui, c’était un assez bon départ. La troisième place lors de la première compétition de Lillehammer est une confirmation du bon travail que j’ai fait en été et en automne. Apparemment, la préparation estivale a payé. La victoire du Grand Prix d’été était une bonne chose pour moi. Je m’amusais, me réjouissait à chaque nouvelle compétition et me sentais très bien en général. Tous les sites étaient en très bon état aussi. En outre, à la lumière des Jeux olympiques de 2014, le Grand Prix d’été était un test important.
Après cette victoire, j’ai pris une semaine de vacances à Chypre avec ma petite amie Margret. Malheureusement, je suis revenu avec une bonne grippe. A peine guéri, on m’a retiré un dent de sagesse !Donc, quand je suis arrivé aux championnats autrichiens, j’étais très en retard dans mon entraînement. Dans ces circonstances, ma performance était vraiment sensationnelle. En octobre et novembre, j’ai passé beaucoup de temps à l’entraînement et à tester le matériel. Maintenant, je suis très motivé pour la prochaine coupe du monde. J’ai l’impression qu’il y a peut-être plus de ces excellents résultats dans le coin ! (Rires)

Une victoire importante avec Mario Stecher”

Que s’est-il passé lors de votre faux départ à Lillehammer ?
C’était un peu déroutant! J’étais tellement concentré sur ma course que j’ai eu une mauvaise pensée à court terme et, suis parti trop tôt ! J’ai été très embarrassé, mais mes collègues athlètes m’ont vraiment pris en charge avec des mots d’encouragement. J’ai vraiment apprécié cette entraide ! J’ai essayé de garder mon calme même quand j’ai dû repartir de la dernière rangée.

 

Capture-d-ecran-2012-12-12-a-10.27.47.png

Berni Gruber remporte le team sprint avec Mario Stecher (Alain Groclaude – Agence Zoom)

La victoire lors du team sprint avec Mario Stecher a dû vous rassurer dans l’optique des mondiaux de Val di Fiemme ?

J’ai été vraiment très heureux de la victoire dans le sprint par équipe avec Mario. Nous sommes une équipe bien à l’écoute, parfaitement l’un en phase avec l’autre. Cette victoire était importante pour toute l’équipe. Nous avons montré que nous sommes forts, reste à savoir si nous conserverons ce niveau tout l’hiver…


Ce week-end se dérouleront deux courses Gundersen à Ramsau, à domicile. Est-ce un week-end normal pour vous ?
Oui et non, je vais me préparer de la même manière que d’habitude, mais pour sûr, c’est quelque chose de spécial de courir à la maison. On reconnaît beaucoup de visages des spectateurs et on est très encouragé et soutenu. Cela ajoute vraiment une motivation supplémentaire et parfois cela vous fait aller au-delà de votre potentiel habituel ! Ils vous font donner à 110% !


Avec FIS.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade