Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Renaud Jay : « On aura une belle équipe en Corée »

SKI DE FOND – Le sprinteur des Menuires s’attend à une belle bagarre au sein de l’équipe de France pour les tickets olympiques.

 

 

  • Renaud Jay, la dernière ligne droite arrive un gros mois avant l’ouverture de la saison en Finlande…

Oui, on a encore un peu de temps mais on attaque la partie “grosses intensités”. Ce n’est pas le programme qu’on préfère forcément (sourires) mais ça fait du bien car on commence à prendre des watts, à être plus affutés… On rechausse les skis régulièrement et les sensations sont plutôt bonnes.

 

  • Comment vont vos genoux ?

Ils vont mieux que ce printemps où j’ai mis du temps à reprendre l’entraînement. Même si ce n’est pas encore ça, j’essaye de ne pas m’arrêter là-dessus en essayant de faire ce que je peux faire le plus correctement possible. Mais je ne peux pas forcément réaliser tout ce que j’aimerais. Je suis maintenant concentré sur le début de saison et mets un peu les douleurs de côté car c’est une année spéciale… Je n’ai plus trop envie de savoir si j’ai mal ou pas ; je débranche le cerveau.

 

L'article continue sous la publicité
pub
  • A Pyeongchang aura lieu un team sprint en skate où vous aurez, ainsi que vos collègues de l’équipe de sprint, une belle carte à jouer ?

Personnellement, j’ai envie de passer un cap en classique et de prendre ma place pour les Jeux et, naturellement, de jouer le team sprint en libre. Quoiqu’il arrive, on aura une belle équipe sur cette épreuve avec Baptiste, Richard, Lucas, Paul ou Clément qui ont aussi de beaux potentiels. Il y aura de quoi faire pour rivaliser avec les grosses équipes de Norvège ou Russie notamment.

 

  • Les places seront chères sur ce rendez-vous !

C’est certain oui ! C’est l’avantage et l’inconvénient de notre équipe. L’émulation permet à tous de progresser mais il n’y aura quatre places à prendre : on sait qu’on ira en Corée du sud pour jouer notre carte et pas en mode spectateur. Mes premiers Jeux à Sochi, je les ai vécus en en profitant à fond. J’avais mis toutes les chances de mon côté pour réussir mais on n’avait pas une équipe aussi solide, ni d’objectifs de médaille en vue d’ailleurs. Ce sera différent cette année, et c’est pas plus mal !

 

 

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Saut à ski

Durant les Mondiaux d'oberstdorf, le Norvégien Halvor Egner Granerud avait été testé positif à la. Covid-19. Samedi, il a déclaré ne pas avoir retrouver...

Ski de fond

14:02. Et de deux pour Iris Pessey ! Lauréate de la Fossavatn Skate ce jeudi, la fondeuse haut-savoyarde, actuellement coach des biathlètes juniors britanniques,...

Ski de fond

Avec pas moins de cinq podiums à son actif, plusieurs équipes se verraient bien accueillir la fondeuse norvégienne.

Ski de fond

Quelques jours après avoir parcouru 610 kilomètres en 31 heures, le fondeur norvégien Joar Thele se confie à Nordic Magazine sur un incroyable week-end.

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce samedi, l'hiver du Savoyard Renaud Jay est...

Ski de fond

14:17. Ce jeudi en fin de journée, la Haut-Savoyarde Iris Pessey a remporté la Fossavatn Skate, une course de 25 kilomètre disputée en lever...

Ski de fond

Elles n'avaient pas pu être inaugurées en 2021 à cause de la Covid-19. Les Helsinki Ski Weeks auront donc lieu en février 2022 dans...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce vendredi, l'hiver du Vosgien Adrien Backscheider est...