Rétro Sochi – ski de fond : la joie d’un collectif

BIATHLON – Avant l’ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang, petit coup d’oeil dans le rétroviseur avec les Jeux de Sochi marqué par la première médaille collective pour les bleus.

Personne n’a oublié cet immense moment de joie partagé quand Ivan Perrillat-Boiteux, ivre de fatigue et de bonheur, tombe dans les bras de Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat et Robin Duvillard, qui l’attendaient dans l’aire d’arrivée du stade de Sochi. Le relais tricolore vient de décrocher la médaille de bronze du relais olympique sur la difficile piste russe derrière la Suède en or et la Russie, aujourd’hui déclassée pour cas de dopage avérés.

Ce fut la première médaille olympique collective pour les fondeurs français ! Une course à laquelle ont assisté Manu Jonnier, Alexandre Rousselet ou Vincent Vittoz, sur place à ce moment là. Tout un symbole pour cette génération qui a fait émerger le ski de fond français au plus haut-niveau en remportant notamment le relais de la coupe du monde de La Clusaz. Cette breloque fut vécue en communion avec et par tous les amoureux du ski… Certes ce fut la seule médaille glanée par les bleus à Sochi, mais celle-ci valait tellement aux yeux de tout le staff ! D’autant que les dames ont aussi créé une jolie sensation en prenant la quatrième place du relais devant… les Norvégiennes, plantées en glisse. Aurore Jean et Coraline Hugue avaient également signé une performance exceptionnelle en intégrant le Top 10 du 30 km skate, mais la grande histoire olympique ne retient que les médaillées…

Aurore Jean, Célia Aymonier, Anouk Faivre-Picon et Coraline Hugue, 4e aux Jeux de Sochi.

A Sochi, Dario Cologna (deux titres sur le 15 km CL et le skiathlon) et surtout Marit Bjoergen (trois titres sur le team sprint, le skiathlon et le 30 km skate) avaient marqué de leur empreinte une olympiade qui sera finalement entachée de nombreux cas de triche dans le clan russe notamment. La Norvége domina la Suède et la Suisse au tableau des médailles alors que Justyna Kowalczyck brillait sur le 10 km CL devant Charlotte Kalla, une des grandes dames attendues à Pyeongchang, et Therese Johaug, une des grandes absentes en Corée du Sud.

Ingvild Oestberg et la reine Marit Bjoergen sacrées sur le team sprint.

Dario Cologna en larmes après son deuxième sacre olympique.

Les bleus rêvent évidemment de revivre cette émotion incroyable en brillant sur le relais : la bande à Manificat en a les moyens mais ce sera bien avec un statut d’outsider que les bleus aborderont le relais du 18 février. Par contre, le numéro un mondial du classement distance peut légitimement rêver de médailles sur le 15 km skate, sa course de prédilection. Pour ses derniers Jeux, Jean-Marc Gaillard, d’une grande régularité cet hiver, rêve de finir en beauté avec les copains. Cette olympiade marque également l’arrivée d’une nouvelle génération avec les Clément Parisse, Damien Tarantola ou Jules Lapierre, tout frais vice-champion du monde du skiathlon U23.

 

Photo archives : Agence Zoom

Le tableau des podiums (source Wikipédia) :

DAMES

HOMMES


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.