Revue de presse : des victoires, des records et des calculettes

presseCette nuit, Jean Dujardin a obtenu l’Oscar du meilleur acteur. Les journalistes sportifs auraient aimé que, le même jour, Jason Lamy Chappuis tienne dans ses mains son troisième Globe de cristal. A défaut de sortir le champagne, ils se sont munis de leur calculette. « En deux jours, Jez a lâché 55 points à son dauphin japonais mais possède encore une avance confortable de 183 points, à trois épreuves de la fin », a retenu RMC Sports du week-end de Liberec. A L’Equipe, on appréhende le problème sous un angle légèrement différent puisque le quotidien ne prend en compte que la course de dimanche : « Avec cette deuxième place et ces 80 points, “Jez” ne cède que 20 points à son principal rival, et 183 points séparent encore les deux hommes au classement de la Coupe du monde. Un écart conséquent et rassurant, alors qu’il ne reste plus que trois épreuves individuelles à disputer (le 3 mars à Lahti en Finlande, et les 10 et 11 mars à Oslo, en Norvège). Mais la prudence reste de mise. » En somme, comme le dit si bien Le Figaro, « Jason Lamy Chappuis limite la casse ».

C’est qu’il a maille à partir avec son challenger japonais. La semaine dernière, L’Est Républicain interrogeait le frenchy sur son adversaire Akito Watabe. Voici ce qu’il disait de ce rival menaçant : « Je dirais qu’il n’y a plus qu’un combiné de dangereux, c’est Akito (Watabe). Surtout que par rapport aux autres, il a toujours été présent et depuis trois semaines maintenant, il n’arrête plus de monter sur le podium ou de gagner. Prudence, donc… » C’était avant la nouvelle victoire en penalty-race en République tchèque. Troisième victoire de la saison… et huitième podium.

Pour Sports.fr, l’affaire est malgré tout entendu : « le skieur de Bois d’Amont est bien parti pour s’adjuger le gros Globe de cristal. »

Le bel envol de Descombes-Sevoie”

Un autre homme a pris une longueur d’avance  : « Vincent Descombes-Sevoie a de nouveau battu le record de France de vol à skis, avec un saut à 225 m, vendredi lors de la première journée de l’épreuve individuelle des Championnats du monde », rapporte L’Equipe. Paris Normandie complète : « Le Savoyard avait déjà battu ce record lors des qualifications jeudi avec un saut à 222,50 m, qui lui avait permis de prendre la 6e place. Le précédent record appartenait à Emmanuel Chedal, avec un saut à 215,50 m. »

Par contre, Simon Ammann n’a pas signé d’exploit dans l’épreuve individuelle des Mondiaux de vol à skis organisés à Vikersund. Tenant du titre depuis son triomphe de Planica en 2010, le Saint-Gallois a échoué au 14e rang d’un concours qui s’est finalement disputé sur deux manches. Auteur d’un impressionnant deuxième saut mesuré à 244m, le Slovène Robert Kranjec s’est paré d’or.

Le police story de Didier Cuche”

Il fallait aller dans la rubrique “alpin” pour lire un « exploit ». Le Nouvelliste livre l’information brute : « Didier Cuche a remporté vendredi le premier super-G de Crans-Montana. Le Neuchâtelois s’est imposé avec 16 centièmes d’avance sur le Canadien Jan Hudec, 21 sur l’Autrichien Benjamin Raich. C’est la 21e victoire du skieur des Bugnenets dans sa carrière, la 4e cette saison après trois succès en descente (Lake Louise, Kitzbühel et Garmisch-Partenkirchen). » « Pour ses dernières courses de Coupe du monde devant son public, le Suisse de l’année a sorti le grand jeu vendredi à Crans-Montana », se réjouit Le Temps.

Didier Cuche n’en est pas moins homme. Du moins, aux yeux de la police suisse. L’affaire est rapportée par Le Matin. Résumons : « Didier Cuche a été invité par le HC La Chaux-de-Fonds à donner le coup d’envoi du troisième acte des play-off contre Ajoie. (…)  Le Vaudruzien a confié les clés de sa voiture bariolée aux couleurs de Swiss-Ski à un agent de la sécurité, qui s’est chargé de la garer. Ce qu’il ignorait encore, c’est qu’à son retour, après la défaite de son HCC, il avait une autre mauvaise surprise, cette fois-ci sur le pare-brise de son Audi. » Il s’agit d’« une convocation  à se présenter dans nos locaux pour sensibiliser les automobilistes à un problème de stationnement. » Mais, et c’est le responsable du Service du domaine public de La Chaux-de-Fonds (SDP) qui le dit dans le quotidien romand, Didier Cuche ne risque rien s’il ne répond pas à cette charmante invitation.

Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade