Les victoires de Vincent Gauthier-Manuel

Evoquons un phénomène jurassien. Vincent Gauthier-Manuel vient de briller à Arta Terme, à l’occasion de la première étape de coupe du monde de ski alpin, en signant deux podiums en Slalom Géant.

Mercredi dernier,  le premier slalom géant de la saison de Coupe du monde du Comité international paralympique (CIP) « a été remportée par l’Autrichien Markus Salcher en un temps combiné de deux manches de 2:16.49. Vincent Gauthier-Manuel, de France, a fini deuxième (2:17.04) et l’Australien Mitchell Gourley a pris le troisième rang (2:17.65). Le lendemain, le salom géant est revenu au Franc-Comtois, selon alpinecanada.org, « grâce à son temps cumulatif de 2:13.29. Thomas Pfyl, de Suisse a fini deuxième (2:14.96) tandis que l’Australien  Mitchell Gourley se logeait en troisième place (2:16.96). » Dans la seconde course, victoire de Jurassien.

 Le site Sportsethandicaps.com raconte la suite : « Chez les hommes, le slalom a donné lieu [vendredi] à une véritable hécatombe du côté tricolore. Dès le premier run, Vincent Gauthier-Manuel et Romain Riboud sont allés à la faute, abandonnant tout espoir de rivaliser avec le Russe Alexandr Alyabyev. Vincent Gauthier-Manuel restera donc sur un bilan de deux médailles (or et argent en Slalom Géant). »

Vincent Gauthier-Manuel est sans conteste l’un des athlètes paralympiques les plus titrés sous les couleurs de l’équipe de France de ski alpin avec quatre titres de champion du monde (slalom, géant, super combiné et par équipe) et deux titres de vice champion du monde (descente et super géant) en 2011. 

169042_180189045337725_4952039_n.jpgSur son site, il résume son séjour de l’autre côté des Alpes : « Mercredi, ouverture avec un géant : je suis 4e après la première manche et je décroche finalement une belle 2e place! Jeudi, je remporte la seconde épreuve après une bonne première manche… et encore mieux à la deuxième. Bonne sensations. Vendredi, tout les éléments sont là pour faire une belle course et passer une superbe journée, malheureusement je sors à la premiere manche. Trop d’envies et un ski pas assez “posé”. Dommage car le podium était très accessible. Les conditions étaient parfaites : neige compacte , -7°, soleil ! »

Difficile de trouver, dans les médias classiques, des échos de cette compétition italienne. Heureusement, la richesse d’Internet permet d’en trouver trace. Ainsi, sur le Facebook de la Fédération française, on peut lire les prouesses de Vincent Gauthier-Manuel. Et de Jean-Yves Le Meur : le Gessien est un habitué de la Faucille, où il parraine la section handisport. Lors du deuxième géant, il a terminé 6e pour les assis.

 

La prochaine étape de coupe du monde débute ce mardi à la Molina, en Espagne. Au programme un slalom géant et deux slaloms.