Revue de presse : tout pour « Colognator », vainqueur du Tour de ski

presseAprès la finale du Tour de ski, ne prenons pas tout de suite la direction de la Suisse. En France aussi, on sait rendre hommage aux champions. « Cologna impérial », titre L’Equipe, après la victoire du Suisse qui a remporté le Tour de ski : « Dario Cologna a confirmé dimanche, lors de la neuvième et dernière étape du Tour de ski à Val di Fiemme, qu’il était bien le meilleur fondeur depuis trois ans. » Le Grison s’est imposé avec 1’02 d’avance au général sur le Suédois Marcus Hellner au terme de la 9e et dernière étape ponctuée par la terrible montée vers l’Alpe Cermis, en Italie, et marquée aussi par la défaillance du Norvégien Petter Northug (3e à 1’44). Pour Le Matin, « de ses trois victoires sur le Tour – un exploit inédit -, ce dernier succès est sans doute le plus convaincant pour Cologna. L’Helvète, monté huit fois sur le podium en neuf étapes, a maîtrisé les 110 km de course de bout en bout, sans le moindre coup de pompe. » Et de notre confrère de poursuivre : « Ses facultés de récupération et sa polyvalence ont fait merveille. Que ce soit en sprint, sur les longues distances, en classique ou en skating, Cologna s’est révélé le patron. Il a répondu à toutes les attaques de Northug, qui s’était préparé spécialement pour l’occasion après avoir terminé trois fois deuxième les années précédentes. »

La TSR qualifie le jeune homme de 25 ans de « magicien ». Elle cite l’entraîneur en chef des Suisses Guri Hetland : « Dario est plus fort que les années précédentes ». Au passage, on apprend que son exploit lui permettra d’empocher la modique somme de 100 000 francs suisses.

Terminons par cette citation de Dario Cologna à l’AFP : « C’était très difficile mais j’ai particulièrement apprécié les deux dernières étapes avec mes supporteurs, a déclaré le Suisse à l’arrivée. On va célébrer puis rentrer à la maison et me relaxer ».

Le Norvégien Petter Northug a donc perdu. L’orgre s’est fait manger, « prenant la 3e place après trois années consécutives conclues au deuxième rang. » « Cologna mate Northug », affirme tout de go Eurosport. Et la chaîne sportive ne parlait pas encore de la victoire finale de « Colognator » (La Côte).

Pour le Journal du Québec, il est un autre héros : « Dans l’élan final, Harvey a résisté aux poussées des deux hommes forts du tour (…). Grâce à cette performance, Harvey, qui était neuvième au classement général avant cette épreuve, occupe maintenant le sixième rang, une seconde derrière le Tchèque Lukas Bauer. »

RMC n’oublie pas un Français qui aurait voulu, mais n’a pas pu : « Hors course après avoir craqué samedi, Maurice Manificat termine malgré tout ce Tour de ski avec les honneurs. Quatorzième avant la course finale, le Français se classe septième (à 3’43’’7), sa meilleure performance dans cette compétition. »


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade