Richard Jouve : «Je donnerai tout à Otepaa»

Le fondeur d’Alpes-Provence Richard Jouve découvrira la coupe du monde ce week-end en Estonie. Evidemment ravi, le solide gaillard n’ira pas à Otepaa pour faire de la figuration. 

 

Richard Jouve, vous sera ce samedi en Estonie pour votre première sélection en coupe du monde aligné au départ d’un sprint classique. Heureux ?

Je suis très content de pouvoir participer à ma première coupe du monde en senior 1. J’ai hâte de faire la course et de prendre de l’expérience pour les fois prochaines.

 

Vous partez à Otepaa avec Cyril Miranda et Baptiste Gros. Disputerez-vous le team sprint classique de dimanche ?

De ce que je sais, il y aura Baptiste dans le Team sprint après, ça devrait ce jouer entre moi et Cyril, celui qui fera le meilleur résultat du KO sprint devrait être dans le sprint par équipes.

 

Sur cette étape, de nombreux fondeurs distance ne seront pas au départ. Vous fixez-vous un objectif ?

Je pense que beaucoup d’athlètes de distance ne seront pas là. Après il y en a qui jouent le général donc il y aura quand même du très haut niveau, c’est ça la coupe du monde. Je me fixe dans un premier temps de passer la qualif et d’être dans les 30 premiers, après c’est du plus je donnerai tout et on verra ce que ça donne.

 

Vous devez cette qualification à votre belle 2e place sur l’Alpen cup d’Oberwisenthal où rien n’a été simple et surtout pas la météo…

Oui je savais que le sprint d’Oberwisenthal serait une sélection pour la prochaine coupe du monde alors j’ai joué ma carte à fond et même si les conditions était difficiles, j’ai réussi à rester dans ma course.

 

En début d’hiver, le team Alpes provence ski dont vous faites partie lançait un appel aux dons pour l’aider à fonctionner. Quelles sont les dernières nouvelles à ce sujet ?

Je tiens dans un premier temps à remercier tous ceux qui nous ont soutenus et aidés. Le projet a très bien fonctionné et maintenant nous cherchons encore des entreprises qui veulent bien nous soutenir et participer à notre projet sportif alors à bon entendeur…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.