Ridnaun : Russie, Autriche et… Autriche

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

552605_407003232687999_1820373610_n.jpgAujourd’hui en Italie, il y avait une première place en sprint à conquérir, Julian Eberhard ayant gagné le droit de courir sur la coupe du monde en Slovénie. Et c’est ce que les trois hommes de tête sont efforcés de faire à Ridnaun. Ils ont pourtant échoué tant le benjamin de la famille Eberhard avait de l’avance au classement général !

A. Volkov (RUS) – T. Eberhard (AUT) – D. Mesotitsch (AUT) : tel est le podium sans appel du jour. En effet, les six tricolores, tous qualifiés pour la poursuite de demain, se sont étrangement retrouvés regroupés sur 23 places, mais à partir de la 21e position…

Tout commence pourtant bien pour Clément Arnault qui, bien dans le tempo des autres concurrents, blanchit toutes les cibles sur son tir couché. Il se classe donc 2e sur… 17. Place que 2 tours au debout ne suffisent pas à lui faire perdre, parce qu’autour de lui, les balles sortent aussi. Il passe même la ligne d’arrivée en tête. Le problème lorsque l’on a un petit dossard et qu’il y a 125 autres biathlètes sur le parcours, c’est que ce beau résultat ne peut être que provisoire… Au final, il décroche une sympathique 28e place pour sa première participation en IBU CUP, à 2’31 du vainqueur.

Même scénario pour le 4e de l’individuel de Beitostolen, Quentin Fillon Maillet. Avec un temps de ski moyen et le même tir debout, le Jurassien termine à 12 s du Dauphinois à la 31e place. Jérémy Finello, plus rapide sur les skis, prend un tour au premier tir. Il se maintient en bonne position, mais 2 tours de plus au debout le relèguent à la 43e place. Avec une seule faute au deuxième tir, Antonin Guigonnat, moins véloce que jeudi, termine 36e à 2’35.

Malgré une faute au premier tir, Baptiste Jouty est celui qui tire le mieux son épingle du jeu : 9/10, vitesse correcte, on le retrouve à la 21e place à 1’48. Dernier Français à s’élancer, Rémi Borgeot rend à peu près la même copie que le Savoyard : même tir et 25e à 2’06.

Il semble que nos biathlètes étaient un peu à la peine en ski aujourd’hui… Demain sera un autre jour !


Isabelle Begon pour BiathlonFrance.com et Nordic Magazine

Photo : Julka Sataeva (Facebook)