Risoux loppet : le Vosgien Isenmann devance les Jurassiens Roy et Cassez

 Au moins, il ne sera pas venu du Markstein pour rien. Le Vosgien Sébastien Isenmann a remporté ce matin la première course populaire longue distance de la saison dans le Massif jurassien devant les Jurassiens Didier Roy, toujours au rendez-vous, Mathieu Cassez, jeune papa encore en rodage, et Yannick Jeannerod, habitué des podiums régionaux.

L’ex-entraîneur du club vosgien, qui sera demain de retour sur ses terres pour disputer un 15 km classique avec pour objectif la gagne, tenait à faire une longue distance pour peaufiner sa préparation. Et c’est sous la neige (25 à 35 cm de neige  tombée cette nuit sur le parcours entre Chaux-Neuve et Foncine-le-Haut) qu’il s’est imposé relativement facilement, étant donné qu’il a fait le second tour seul de bout en bout et bouclé les 25 km en à peine plus d’une heure.
« En fait, la course est partie sur un rythme correct, il y avait du vent et ça brassait un peu par endroits. Et puis, j’ai essayé d’accélérer un peu, fait un petit trou puis suis parti et ça a payé pour ma sixième course de l’hiver. J’avais de bonnes sensations sur ce type de distance. Les 15, 20, 30 km ou même le format marathon me conviennent plutôt mieux que le très long.» Côté objectif, le Vosgien a de nombreux rendez-vous cochés sur son agenda, à commencer par la course de son club demain samedi. « J’ai ensuite prévu d’aller au marathon de Bessans, de faire la Nordique des Crêtes chez moi au Markstein, puis la Transjurassienne où je vais tenter de faire les deux courses classique et skate, histoire d’en réussir une des deux. Et normalement en mars, je serai à la Vasaloppet.»

Romain Jacquier, vainqueur du 12,5 km
Sur le petit tracé de 12,5 km, Romain Jacquier, le combiné de l’équipe de France, n’a laissé le soin à personne de couper la ligne en solitaire. « Je me suis fait plaisir en restant avec les gars du 25 km, en essayant de me placer, de soigner la technique. J’ai tenté de prendre les rênes puis Isenmann a accéléré et parti tout seul », commentait le combiné du SC Mont Noir qui a vu là une occasion de se refaire un moral : « J’avais une coupe de France en fin de semaine ici mais j’ai mal sauté, je manque de sauts et du coup, je viens là pour préparer la suite avec une éventuelle qualification pour Chaux-Neuve… C’est possible et ce serait l’occasion d’apprendre. L’objectif de l’hiver c’est plutôt de bien figurer en coupe du monde B en signant des tops 15. »

Retrouvez l’ensemble des résultats sur le site du Risoux-club  Chaux-Neuve.

 

 

 

Didier Roy est toujours en forme, deuxième du jour


Mathieu Cassez, troisième du 25 km

Yannick Jeannerod manque le podium d’un rien