Rollerski à la Bresse : les Vosgiens en pôle position

Coupe du monde de rollerski à La Bresse, jour J. En ce premier jour, Nordic Magazine a voulu savoir pourquoi les meilleurs rollerskieurs étaient Vosgiens. Réponse.

 

Capture-d-ecran-2013-08-29-a-14.30.48.png

Les coureurs du Rollerski racing team auront à coeur de briller sur leurs terres ce week-end.

Les Vosges, terre de ski-roues ? On peut raisonnablement se poser la question à la lecture des classements des épreuves internationales. Les Bressauds Baptiste Noel et Igor Cuny (le tout nouveau champion de France de sprint), le Géromois Romain Claudon y occupent les places d’honneur, quand ils ne s’imposent pas sur le podium. « Les Vosges sont une terre de rollerskieurs car elles sont d’abord une terre de ski nordique, un sport difficile qui correspond au tempérament du montagnard de moyenne montagne qu’est le Vosgien », explique Pascal Munier, président du ski-club La Bressaude qui reçoit fin août-début septembre une étape de la coupe du monde. « Dans les Vosges, on a des routes propices à la pratique du rollerski. On peut faire du plat, du vallonné et on peut redescendre les cols sans problème », énumère le Géromois Adrien Backscheider, membre de l’équipe de France B de ski de fond et dernier vainqueur de la montée du Larmont, dans le Haut-Doubs. « Dans les Vosges ou le Jura, c’est nickel pour s’entraîner, comme tous les endroits vallonnés », confirme Igor Cuny.

 

Dynamique et bon état d’esprit”

 

L’athlète apporte toutefois une autre explication, davantage liée à une dynamique de groupe qui s’est fait jour au pays des ballons : « On est surtout une bonne bande de potes. » Des copains qui se sont regroupés au sein du Rollerski racing team qui, jusqu’à l’arrivée cette année d’Antonin Pellegrini (Pontarlier) et de Vincent Monnet (Annecy), n’était composé que de Vosgiens. « Depuis deux ou trois ans, le Rollerski racing team prend de l’ampleur. Igor, Romain, Baptiste réalisent de bons résultats tout en gardant un bon état d’esprit », souligne la nouvelle recrue jurassienne.

Dans quelques heures, c’est donc à domicile que la crème des rollerskieurs va courir. Ce qui suscitera bien des émotions de part et d’autre, comme ce fut déjà le cas lors des championnats de France organisés à La Bresse en 2007. « Ce sera l’occasion de voir briller nos trois compétiteurs locaux sur un circuit international à quelques mètres de chez eux. Le public devrait venir en nombre pour les encourager », assure Pascal Munier. Surtout que le spectacle ne manquera pas de panache. Les différentes épreuves se dérouleront en effet au centre-ville.