Rollerski : bons débuts pour Igor Cuny et Romain Claudon

749e5d_75c5a443eeed122a809ed052af42fe76-1.jpg_srz_400_300_.jpeg

La saison de rollerski a débuté. D’ores et déjà, l’été est à marquer d’une pierre blanche puisque la coupe du monde fera escale à deux reprises en France, d’abord dans les Vosges à La Bresse, seulement une semaine avant les mondiaux de Bad Peterstal du 4 au 8 septembre, puis dans le Jura, dans le cadre de la Trans’roller.

Le week-end dernier, elle était en Croatie. Romain Claudon et Igor Cuny, du Rollerski racing team, avaient fait le déplacement à Oroslavje. Première surprise pour les Français, la chaleur estivale est bien installée en terre croate. En guise de mise en bouche, une montée de 10 km attendait les compétiteurs. « A mi-course, les Italiens prennent les choses en mains et accélèrent crescendo », raconte Romain Claudon. S’il endosse pour la première fois le dossard, ce n’est pas le cas de ses adversaires transalpins. Il termine 11e, et son coéquipier 12e.

Le dimanche, c’est sur 200 mètres que la course va se dérouler. « Le but de cette course est de marquer le plus de points possible en vue du classement général de la coupe du monde et de rattraper les plus rapides de la veille (qui en général ne sont pas des spécialistes du sprint) », indique le Géromois. Aux qualifications, il obtient le 5e temps, Igor Cuny s’adjugeant le 4e.  En 1/8es de finale, il retrouve le vainqueur de la veille qui ne lui oppose pas grande opposition. En ¼,  son adversaire lui est bien familier puisqu’il s’agit de l’autre tricolore. Il y aura donc au moins un frenchy en 1/2. « Ce ne sera pas moi, la logique est respectée », poursuit Romain Claudon. 

Igor Cuny doit affronter le n°2 de la qualification. Le duel est serré mais l’Italien lemporte d’une courte tête. Le Vosgien cédera ensuite contre le meilleur temps individuel. Malgré un départ rapide, le sextuple champion de France de sprint ne pourra pas rivaliser face à la vitesse de son adversaire sur la fin de course. 

Au classement général, Igor Cuny occupe le 6e rang, avec 72 points, Romain Claudon le 8e avec 69 points, quand le leader, Simone Paredi en a 122.

 

Retrouvez de nombreuses photos de cette étape sur http://www.skirollisti.org