Rollerski : Claudon, Noel et Cuny se distinguent en Grèce avant la Trans’roller

Ce week end, les vosgiens du Rollerski Racing Team, Baptiste Noel, Romain Claudon et Igor Cuny, qui n’ont pas participé aux championnats de France de rollerski à Briançon, avaient choisi de se déplacer en Grèce, à Tripoli, pour l’étape de coupe du monde. Ce choix fut couronné d’un certain succès puisqu’ils se sont mis en évidence lors de chaque course, en récoltant notamment un succès et un podium.  

Le vendredi, lors du mass-start avec arrivée en côte, Baptiste Noel et Igor Cuny se sont distingués en plaçant deux attaques sur le plat et en s’échappant du peloton tour à tour. Repris pour la montée finale de 3 km, ce fut au tour de Romain Claudon de se livrer dans la bagarre, restant dans le groupe de tête jusqu’au dernier kilomètre, pour finalement se placer 8e. Igor termine 12e et Baptiste 13e. La victoire revient à l’Italien Sergio Bonaldi. 

Le lendemain lors des sprints, les Vosgiens réalisent un tir groupé lors des qualifications avec Baptiste 4e, Igor 5e, et Romain 6e. Après un huitième de finale passé sans encombres, duel fratricide en quart de finale, avec Baptiste opposé à Igor. A l’issue d’un meilleur départ, le second parvient à rejoindre les demi-finales. Romain échoue quant à lui face au Russe Glushkov. Eliminé en demi-finales par l’Italien Berlanda, meilleur temps des qualifications, la finale pour la 3e place voit un verdict inattendu, puisque le Russe Glushkov effectue deux faux départs sans être arrêté par un starter victime d’un problème technique ! Les deux athlètes seront finalement placés les deux sur la troisième marche du podium, récoltant chacun une médaille de bronze.

La Marseillaise pour Romain Claudon” 

La dernière course, un chrono de 15 km, vient couronner en beauté le week-end puisque Romain Claudon s’impose, amenant ainsi la première victoire en coupe du monde senior depuis un certain temps ! A l’issue des circonstances de course (boucle de 1,5 km à parcourir 10 fois), le Vosgien a travaillé dans un groupe de quatre athlètes, avec son coéquipier Igor Cuny (4e au final), l’italien Bonaldi qui terminera finalement 2e et le Russe Nikels qui sera classé 5e. Baptiste Noel bouclera le chrono en 6e position.

A Tripoli, les courses peuvent quelquefois réserver des surprises. Lors du mass-start, Baptiste Noel et Igor Cuny ont eu la surprise de rouler avec quelques voitures surgissant de nulle part, ou de déchiffrer les flèches au sol pour trouver leur route, la voiture ouvreuse ayant changé de chemin ! Quant à Romain Claudon, il a vu son sprint d’arrivée finir dans un bac à gravier, la route finissant là…

Les trois Vosgiens vont maintenant se préparer pour la Trans’roller et la dernière étape de coupe du monde à Dobiacco, en Italie.