Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

rollerski, World Classic Tour, Olaf Skoglunds Minnelop

Rollerski : Host et Slind victorieux sur l’Olaf Skoglunds Minneløp

ROLLERSKI – L’Olaf Skoglunds Minneløp s’est disputée ce samedi et cette première manche internationale a été remportée par Anders Host et Astrid Øyre Slind. Premier français, Samuel Régé Gianasso se classe 22e.

ROLLERSKI – L’Olaf Skoglunds Minneløp s’est disputée ce samedi et cette première manche internationale a été remportée par Anders Host et Astrid Øyre Slind. Premier français, Samuel Régé Gianasso se classe 22e.

Les Norvégiens en force

Il est le premier à franchir les rudes 80 kilomètres de l’Olaf Skoglunds Minneløp. Anders Mølmen Host remporte cette édition et s’empare donc du premier maillot de leader du World Classic Tour. Il a été impressionnant sur les derniers kilomètres et a laissé sur place ses anciens camarades d’échappée.

Ses compatriotes Morten Eide Pedersen et Tord Asle Gjerdalen n’ont pu s’accrocher aux différentes accélérations du vainqueur du jour. Anders Mølmen Host était le plus fort aujourd’hui dans les vallées Norvégiennes.

ROLLERSKI – L’Olaf Skoglunds Minneløp s’est disputée ce samedi et cette première manche internationale a été remportée par Anders Host et Astrid Øyre Slind. Premier français, Samuel Régé Gianasso se classe 22e.

Derrière lui, ce sont pas moins de 10 de ses compatriotes qui se sont placés jusqu’à la douzième place du Suédois Oskar Kardin. C’est donc un joli tir groupé norvégien sur cette Olaf Skoglunds Minneløp.

Premier français du jour, Samuel Régé Gianasso termine 22e de “la course de rollerski la plus dure au Monde”. Belle performance pour la première course officielle du Team Oui Ski Nordic Ambition. Son coéquipier Paul Combey prend la 26e place, Charly Rousset termine à la 27e place.

L'article continue sous la publicité
pub

 

Duel scandinave chez les dames

ROLLERSKI – L’Olaf Skoglunds Minneløp s’est disputée ce samedi et cette première manche internationale a été remportée par Anders Host et Astrid Øyre Slind. Premier français, Samuel Régé Gianasso se classe 22e.

Côté féminin, ce sont deux dames qui ont bataillé pour lever les bras aujourd’hui. Entre Astrid Øyre Slind et Maria Graefnings, la lutte fut acharnée et haletante. Et c’est finalement la norvégienne Slind qui succède à Justyna Kowalczyk, alors tenante du titre de cet Olaf Skoglunds Minneløp.

Vainqueur de multiples sprints tout au long de la course, Astrid Oyre Slind s’est débarrassée de son adversaire du jour à l’usure. Les accélérations à répétition de la norvégienne ont fatiguées la Suédoise qui échoue à trente secondes de la gagne.

Les deux fondeuses ont écrasé la concurrence aujourd’hui. La Norvégienne Kari Vikhagen Gjeitnes prend la troisième place à presque neuf minutes de sa compatriote Slind.

A noter que sur la course fille, la seule française au départ Jennifer Lambert était porteuse du maillot rose de “Youth”.

L'article continue sous la publicité
pub

ROLLERSKI – L’Olaf Skoglunds Minneløp s’est disputée ce samedi et cette première manche internationale a été remportée par Anders Host et Astrid Øyre Slind. Premier français, Samuel Régé Gianasso se classe 22e.

Résultats course homme

Résultats course femme

 

 

Photo : capture d’écran World Classic Tour / Team Oui Ski Mesmerise

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver, Oberstdorf 2021
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Ski de fond

C'est une Vasaloppet inédite qui se déroulera dimanche en Suède. Seuls l'élite du ski de fond pourra y participer.

Ski de fond

10:19. D’abord confirmée en novembre dernier puis reportée de fin janvier à la mi-mars, L’Envolée Nordique, épreuve se courant en duo à Chapelle-des-Bois (Doubs),...

Ski nordique

Alors que les biathlètes seniors sont au repos après la fin des championnats du monde de Pokljuka, les nordiques débutent leur grand-messe planétaire à...

Ski de fond

SKI DE FOND - À 34 ans, Maurice Manificat va disputer ses septièmes championnats du monde, en quête d'une quatrième médaille, mais surtout de...

Ski de fond

Des températures élevées, une piste difficile : les épreuves de distance nécessiteront de la part des skieurs de l'engagement et de l'attention.

Biathlon

BIATHLON - Les 57es championnats du monde de biathlon se sont terminés ce dimanche à Pokljuka (Slovénie). Nordic Magazine dresse ses tops et ses...

Combiné nordique

SKI NORDIQUE - La Fédération française de ski vient d'officialiser la liste des sauteuses et combinés sélectionnés pour les championnats du monde de ski...

Saut à ski

SAUT À SKI - L'Autriche a présenté sa sélection pour les Mondiaux d'Oberstdorf. Sans surprise, Gregor Schlierenzauer n'en fait pas partie.