Rollerski : le bilan des Mondiaux de Madona

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

ROLLERSKI – Les Mondiaux de rollerski ont pris place du 8 au 11 août 2019 à Madona, en Lettonie. Voici le bilan des résultats des championnats, notamment avec Bolshunov et Nepryaeva titrés.

 

Rollerski : Alexander Bolshunov déjà en jambes

Hommes :

Il fallait être sur le stade letton de Madona ce week-end pour voir les meilleurs athlètes seniors et juniors en ski-roues. Au programme, le 20 km classique a lancé les hostilités avec au départ, un certain Alexander Bolshunov, plus grand rival de Johannes Hoesflot Klaebo et deuxième du classement général de la dernière coupe du monde.

Le 20 km classique

Le fondeur Russe n’a pas manqué à l’appel et a littéralement écrasé la course en devançant d’une minute son compatriote Ilia Poroshkin et de deux minutes le Suèdois Victor Gustafsson. En juniors, c’est le Suédois Johan Ekberg qui a écoeuré la concurrence en franchissant la ligne une minute avant Alexander Grigoriev. Le Norvégien Ola Spigseth est troisième.

Le 20 km skate

Cette fois-ci, le géant Alexander Bolshunov a du s’incliner. Il ne se classe que 9e d’une course remportée au sprint par Victor Gustafsson devant l’Italien Matteo Tanel et le régional de l’étape Raimo Vigants.


En juniors, on assiste aussi à une revanche du 20 km classique. Le Russe Alexander Grigoriev parvient cette fois-ci à devancer Johan Ekberg, titré en classique. Dimitry Karakosov est troisième de la course.

Les sprints

Oublié les Russes et les Suédois sur les sprints individuels. On assiste à une hégémonie Norvégienne sur les 200 mètres du sprint seniors. Un triplé composé de Ragnar Bragvin Andresen, en or, devant Jostein Olafsen argenté et le bronzé Kristian Ankersen.
En revanche, dans la catégorie juniors, Dmitry Karakosov impose sa puissance sur la ligne droite devant son compatriote Alexander Grigoriev et le letton Niks Saulitis.

Le team sprint

On aura vu les Russes dominer une grande partie des épreuves dans les deux catégories. Or, en seniors, l’équipe composée de Ivan Anisimov et Dmitry Ploskonosov se fait battre largement par l’Italie de Matteo Tannel et Francesco Becchis, titrée. La Norvège du champion du monde Andresen échoue pour 9 centièmes à la seconde place. La Suède de Victor Gustafsson est troisième.
Du côté des jeunes, c’est bien la Russie des impressionnants Karakosov et Grigoriev qui écrase de 22 secondes la Suède et de 25 secondes la Norvège.

 

Natalia Nepryaeva copie conforme de Bolshunov

Femmes :

À croire qu’ils se seront transmis le message… À l’instar de son homologue masculin Alexander Bolshunov, Natalia Nepryaeva, elle aussi deuxième du dernier classement général de la coupe du monde derrière Ingvild Flugstad Oestberg, aura fait EXACTEMENT les mêmes résultats que son comparse Russe.

Le 10 km classique

Chez les dames, c’est un 10 km qui sera disputé et non un 20 km comme chez les hommes. Mais il n’en fallait pas plus à Natalia Nepryaeva pour se défaire assez aisément de ses concurrentes du jour. La nouvelle championne du monde devance l’Italienne Lucia Scardoni de 33 secondes et la Suédoise Linn Soemskar de 49 secondes.

En juniors, Anastasia Faleeva a dominé les débats en devançant 2 de ses compatriotes. Kristina Kuskova est 2e à 54 secondes et Arina Bylinko, 3e à 1’20.

Le 15 km skate

Étroitement liée à Alexander Bolshunov, Natalia Nepryaeva va s’emparer de la 9e place de ce 15 km skate remporté par une Linn Soemskar très en jambes. Elle devance la Slovaque Alena Prochazkova dans l’ultime ligne droite du parcours. La Tchèque Sandra Schuetzova est troisième devant Lucia Scardoni (4e).


En juniors, on revoit le même trio de tête que sur le 10 km classique. Kristina Kuskova se venge cette fois-ci d’Anastasia Faleeva et la devance de 3 petites secondes. Arina Bylinko est (encore) en bronze, à 5 secondes de la gagne.

Les sprints

La grande dame de ces Mondiaux de Madona, c’est Linn Soemskar. La Suédoise s’impose dans l’exercice du sprint devant sa compatriote Jackline Lockner et l’Italienne Anna Bolzan.
Chez les juniors, c’est une Norvégienne qui sauve l’honneur de la nation chez les dames. La spécialiste du sprint Julie Henriette Arnesen dispose des Russes, Angelina Agafonova et Kseniya Isaychenkova.

Le team sprint

Elle est là la troisième médaille d’or et la quatrième médaille en quatre épreuves pour Linn Soemskar. Avec Moa Olsson, elle fait gagner la Suède devant l’Italie de Scardoni et la Russie, sans Nepryaeva.
Chez les jeunes, c’est sans surprise la Russie qui, comme chez les hommes écœure la concurrence. Olga Potapova et Arina Bylinko devancent de 22 secondes les Suédoises et les Slovaques.

 

Photos : Flavio Becchis

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.