Rollerski : le classement général du Challenge rollerski 2019

ROLLERSKI - Le Challenge rollerski 2019 a rendu son verdict avec la victoire finale de Mathieu Peyronnard, à l'issue des cinq épreuves du calendrier.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

ROLLERSKI – Le Challenge rollerski 2019 a rendu son verdict avec la victoire finale de Mathieu Peyronnard et Blandine Meynier, à l’issue des cinq épreuves du calendrier.

 

Rollerski : clap de fin pour le Challenge 2019

Le Challenge rollerski a proposé un programme de 5 épreuves avec 5 têtes d’affiche pour l’année 2019.
Organisé pour la 4e année consécutive, le Challenge rollerski a réuni environ 130 passionnés au gré de ses 7 courses sur 5 dates :

  • – une épreuve de distance de 67 km sur le ROLL’ATHLON 100, remportée par Arnaud Chautemps et Blandine Meynier
  • – une épreuve d’endurance sur 23 km et 1600 m de dénivelée lors de la RollEurope, domptée par Lorenzo Romano et Blandine Meynier
  • – une course de côte de 10 km (4 km pour les filles) dénommée Montée du Semnoz, qui a été avalée par Emilien Louvrier et Marie Saillet
  • – un combiné de 2 épreuves de vitesse sur Cosne-Sancerre, dominée par Maurice Manificat et Blandine Meynier
  • – un combiné entre 1 sprint et 1 poursuite sur circuit urbain dans le cadre de la Rollerski Romain Claudon, acquise à Bastien Poirrier et Anouk Barthélémy.


Ces évènements sont rendus possibles grâce aux nombreux bénévoles et au soutien de la Fédération nationale pour le développement des sports et du tourisme en montagne (ANCEF) ainsi qu’aux partenariats avec le groupe NGE “Nouvelles Générations d’Entrepreneur”, le fabricant français de rollerskis et roues Roll’x, les magasins Jean-Prost sports Intersport Les Rousses et sa boutique en ligne www.ski-fond.com ainsi que Nordic Magazine, unique média français à couvrir toute l’actualité des épreuves de rollerski en France et à l’étranger.

 

Une assiduité récompensée

Le règlement du challenge permet de figurer au classement général final dès la participation à 2 épreuves. En cas de double victoire, l’avance est généralement suffisante pour prétendre au dossard de leader à l’issue de la finale. Mais cette année 2019 a été un peu particulière, car la Montée de l’Alpe d’Huez a dû être annulée pour des raisons administratives propres à la FFS.
Chez les hommes, les différentes épreuves ont été remportées par 5 têtes d’affiche différentes, qui n’ont participé qu’à une seule épreuve.
L’Italien Lorenzo Romano, qui était le grand favori après sa victoire sur la Rolleurope et qui était inscrit à la Montée de l’Alpe d’Huez, n’a donc pas pu marquer de points supplémentaires.

 

Un final haletant

A la veille de la finale, le challenge était donc très ouvert pour les athlètes auteurs de podiums pendant l’été : Samuel Régé-Gianasso (2ème sur le Roll’athlon 100), Mathieu Peyronnard (2ème sur Cosne-Sancerre) et Paul Combey (3ème sur le Roll’athlon 100).
Mais rien n’est jamais écrit d’avance et l’un des favoris Samuel Régé-Gianasso a été contraint à l’abandon, victime d’une chute à Gérardmer. A ce petit jeu, c’est un autre Savoyard Mathieu Peyronnard qui a marqué le plus de points en participant à la totalité des épreuves du challenge.
Chez les filles, Blandine Meynier est montée 4 fois sur le podium en 5 compétitions, ce qui lui a permis de garder le dossard de leader sur ses épaules de bout en bout.

 

Fédérer toutes les pratiques du rollerski

Avec ses manifestations ouvertes à tous et sans contraintes de style ou de matériel, le circuit populaire du Challenge rollerski propose une offre complémentaire aux grands rendez-vous nationaux organisés par la FFS.
Depuis 2015, les épreuves nationales de rollerski sont majoritairement organisées au format “ski de fond d’été” : elle se déroulent donc dans un style imposé et avec un parc de matériel uniforme fourni par l’organisateur afin de pouvoir jauger l’état de forme physique de l’élite des fondeurs en préparation estivale.


Ce nouveau format de course de rollerski inspiré du “biathlon d’été” et du “summer tour” est parfaitement adapté à l’entraînement des fondeurs.
Mais très contraignant pour les organisateurs, il a conduit à la disparition d’un grand nombre de manifestations populaires, à tel point que les championnats de France et challenge national Vincent Vittoz étaient les deux seuls rendez-vous nationaux survivants au calendrier fédéral 2018. En outre, ces évènements sont réservés aux seuls licenciés compétiteurs issus des sélections régionales et nationales.

Depuis cette date, les évènements fédérés au sein du Challenge rollerski constituent l’unique offre de compétitions de rollerski pour les masters, les non-licenciés et les titulaires de licences loisirs.
Après ces quelques années de disette pour les pratiquants, plusieurs petites compétitions régionales de rollerski refont surface en 2019 : en Oisans (SNO), dans le Bugey (SCB) et dans les Vosges (La Bresse, Ranspach).

Le rollerski trouve également sa place au sein d’épreuves multisports, comme les duathlons organisés en Auvergne (Challenge Mathieu Rouveix) ou dans le Jura (Les Tuffes) et les raids multisports (XRAce Adventure et Lamoura’thlon). En 2019, le Martin Nordic Festival succède à l’évènement Aix Ski Invitational et reprend le concept de show urbain organisé sur invitation à des fins de promotion des disciplines nordiques.
Autant de bonnes nouvelles pour augurer une belle saison de rollerski 2020, qui s’attachera à fédérer toutes les formes de pratiques.

 

Le classement général du Challenge rollerski

Télécharger (PDF, 633KB)

Télécharger (PDF, 588KB)

 

Photo : Challenge rollerski

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.