Rollerski : le récit de Nicolas Perrier

Nicolas Perrier, Guillaume Berthault et Igor Cuny, ont terminé troisième du Team Sprint, au mondiaux de Norvège. Du bronze donc pour le relais. « On l’a fait », commentait Nicolas Perrier, heureux, dans Nordic Magazine.

Image-4-copie-1.png

Photo : Guillaume Bero et Nicolas Perrier

Voici le récit de la course par Nicolas Perrier himself :

« Au départ du sprint, nous savions qu’une médaille était possible. Notre tactique était de faire sauter le maximum d’équipes sur les deux premiers relais pour qu’il y ait moins de monde pour le sprint du dernier relayeur. Et cela a fonctionné : dans le premier relais, nous nous retrouvons à cinq nations (en faisant craquer notamment le fondeur tchéque Martin Koukal) avec la Norvège, la Suède, La Russie et l’Italie. 

Image 5 

Photo : Igor Cuny, Nicolas Perrier, Guillaume Bero 

Sur le deuxième round, les Norvégiens avaient le même objectif que nous : Peter Northug tente de s’échapper avec Guillaume dans ses skis. En vain : on retrouve les mêmes cinq nations au début du dernier relais. A la surprise générale, le Suédois Svanebo s’échappe “en facteur” et ira jusqu’au bout. Derrière, les quatre autres s’observent et savent qu’il ne reste plus que 2 places sur la boîte. 

Notre sprinter Igor Cuny réussit un gros numéro en arrachant la 3e place devant les Russes et la Norvège. Et là, c’est la délivrance, on lui saute dans les bras.

Les juniors français (tout juste médaillés d’argent) nous rejoignent… Un grand moment ! Et puis le podium devant les Norvégiens de Northug à domicile, la médaille, la montée des drapeaux : que du bonheur et beaucoup d’émotions pour nous trois ».

Image 8-copie-1

Photo : Nicolas Perrier mène la course