Rollerski : les favoris de la finale italienne

ROLLERSKI – Qui seront les vainqueurs du World Classic Tour ? Le point sur les prétendants à la plus haute marche du podium.

 

La quatrième et dernière étape du Guide World Classic Tour se déroulera pour la toute première fois loin de la Scandinavie. Direction les Alpes et le Val Di Fiemme, en Italie. Les meilleurs rollerskieurs ne seront pas dépaysés car  ils retrouveront une partie du parcours de la Marcialonga, il passeront par le stade nordique du Lago di Tesero qui accueille de nombreuses étapes de coupe du monde et autres Mondiaux de ski de fond, et ils finiront leur course par l’ascension de la redoutable montée de l’Alpe Cermis dont se souviennent les concurrents du Tour de Ski. Soit 50 km de pur spectacle au cœur des Dolomites italiennes.

Les prétendants à la victoire seront nombreux. Il faut dire que 30 000 euros de prix seront distribués aux meilleurs athlètes.

Chez les dames, impressionnante durant toute la tournée estivale, Kari Vikhagen Gjeitnes (Team Santander) bénéficie d’une avance confortable de 65 points sur Astrid Øyre Slind (Team United Bakeries). Cependant, rien n’est définitif. La leader devra faire une excellente course pour rester en tête. En effet, Maria Gräfnings (Team Trentino Robinson Trainer) et Laila Kvelli (Team Tynell) sont respectivement à seulement 85 et 95 points de la jeune femme. La bataille pour une place sur le podium sera encore plus intense puisque Justyna Kowalczyk, vainqueur de la première étape du WCT, l’Olaf Skoglund Minneløp, sera présente sur la ligne de départ. La polonaise va certainement viser une autre victoire sur un terrain de jeu qui lui est familier.

Pour les hommes, le suspense reste intact. Le récent exploit d’Andreas Nygaard (Team Santander) sur l’Alliansloppet l’a emmené à 15 points de Morten Eide Pedersen (Team BN Bank) qui porte le dossard jaune depuis sa victoire sur l’Olaf Skoglund Minneløp au début de l’été. Le duel est annoncé. Cependant, il va falloir qu’ils se méfient des outsiders. Anders Aukland – deux fois vainqueur de la Marcialonga – évoluera dans une vallée qu’il connaît par cœur. Avec un déficit de 86 pts, le skieur du team Santander sera certainement redoutable sur le parcours de 50 km. Une autre prétendant à la victoire finale, ou tout du moins pour le podium, sera Simen Østensen, malheureusement absent de l’Alliansloppet. Mais rien d’impossible pour lui : 99 points le séparent de l’équipier de BN Bank Pedersen. Derrière, Stian Hoelgaard (Team United Bakeries) et le vainqueur de l’édition 2016 du World Classic Tour, Anders Mølmen Høst (Team Serneke), ne joueront pas les figurants.

 

Qui pour le maillot vert ?

Dans la catégorie féminine, Kari Vikhagen Gjeitnes est presque assuré de retourner en Norvège avec un maillot vert sur ses épaules. Elle détient une avance très confortable sur Astrid Øyre Slind, sa plus proche poursuivante.

Pour la catégorie masculine, Petter Northug Jr est le leader actuel, mais sa présence à l’étape finale n’est pas encore officielle. Quoi qu’il en soit, Stian Hølgaard du Team United Bakeries travaillera dur pour rattraper les 20 points qui le séparent du Norvégien. Anders Mølmen Høst est également assez bien classé et pourrait également glaner un maximum de points lors des deux derniers sprints du WCT.

 

Photo : WCT

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.