Rollerski : l’Italie se voit pousser des ailes

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, ski nordique, saut à ski, saut spécial, tremplins, ski, hiver, coupe du monde, jeux olympiques, coupe de France, neige
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

ROLLERSKI – Un Italien pourrait bien remporter demain la coupe du monde 2019 de rollerski. Matteo Tanel est en tête du classement général provisoire au terme d’un sprint remporté par son compatriote Emanuele Becchis.

 

La dernière étape de la coupe du monde de rollerski se déroule cette fin de semaine en Italie.

Vendredi, un sprint était organisé dans les rues de Trente. Il a été remporté par le Transalpin Emanuele Becchis. Première victoire de la saison pour un athlète en demi-teinte depuis quelques mois. Une victoire salutaire donc qu’il a conquise au détriment du Russe Voronin et du Norvégien Olafsen.

 

Dossard jaune pour Matteo Tanel

A deux courses du gong final, Matteo Tanel, 18e dans un format dans lequel il n’est pas à l’aise, continue de mener au classement général avec 537 points, suivi par Ragnar Andresen (514) et le Suédois Victor Gustafsson (510).

Le 12 septembre, le prologue tout en pente à Monte Bondone lui avait souri. Après 5 km disputés en style classique, il avait grignoté de précieuses secondes sur ses rivaux.

Succès d’Olga Letucheva chez les dames. La Russe s’est imposée devant Linn Sömskar (vainqueur du prologue) et Alena Prochazkova, les deux concurrentes qui se disputent le dossard jaune.

Ce samedi, une mass-start est au programme avant la montée de l’Alpe Cermis dimanche.

Rappelons qu’aucun Français ne participe.

 

Photo : Flavio Becchis

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.