Rollerski : l’Olaf Skoglunds Minneløp sera disputé samedi

Rollerski, ski de fond, Norvège, ski nordique, biathlon

ROLLERSKI – C’est parti pour le Guide World Classic Tour. Le coup d’envoi sera donné samedi en Norvège avec l’Olaf Skoglunds Minneløp.

 

Samedi, le rollerski sera à la fête avec le coup d’envoi du Guide World Classic Tour. En Norvège, les concurrents disputeront la première des quatre étapes, à savoir l’Olaf Skoglunds Minneløp. C’est sans doute l’épreuve la plus difficile de l’été.

Au programme, 80 km… et surtout 2 200 mètres de dénivelé positif. Il s’agit de relier la mer — la ville côtière de Kragerø — à la montagne — Gautefall Biathlon.

Lors de la dernière édition, Morten Eide Pedersen a profité de la longue ascension finale pour s’imposer, remportant le maillot jaune du leader du classement général. La course avait été spectaculaire, avec de longues échappées et des sprints intermédiaires très disputés. Les températures avaient aussi été extrêmes. Près de 30 degrés et un ciel sans nuage n’avaient pas ménagé les organismes.

Chez les dames, Justyna Kowalczyk avait décroché la victoire au détriment de Kari Vikhagen Gjeitnes, Maria Gräfnings, Laila Kveli ou encore Astrid Oeyre Slind.

Cette année, les Polonaises ne seront pas au départ. De quoi donner des chances aux autres concurrentes présentes sur le podium de l’Olaf Skoglunds Minneløp.

 

Rollerski : troisième année du World Classic Tour

Cet été, le WCT va célébrer ses trois ans d’existence. Le 1er août, place ensuite au Blink Classics et ses 60 km à travers les magnifiques fjords, lacs et montagnes de la côte ouest norvégiennes.  L’équipe de France de ski de fond courra au contact de nombreuses stars comme Northug, Sundby, Yustiugov, Niskanen… 

Le 25 août, l’Alliansloppet sera la troisième étape du Tour, qui se terminera, le 16 septembre, dans le Val di Fiemme, sur les terres de La Marcialonga et du Tour de Ski avec La Fiemme Rollerski Cup, ses 50 km et sa mythique montée finale de l’Alpe Cermis !

Quinze teams représentant six nations concourront pour remporter les différents dossards : le jaune pour le leader du classement par points, le vert pour le meilleur sprinter, le rose pour le meilleur jeune et le bleu pour l’athlète le plus combatif.

Cette année, pour la première fois, des Français prendront part au WCT. Le Haute-Savoie Nordic Team et le team Jobstation – Rossignol s’aligneront sur certaines étapes. Le nouveau Team Oui-Ski Mesmerise sera aussi du voyage, avec de jeunes athlètes accompagnés de Samuel Régé-Gianasso.

L’ancienne équipe de Santander, qui a été récemment rebaptisée Ragde Eindom sera aussi de la partie, avec Nygaard, Aukland, Gjerdalen, Moen Fjeld, Gjeitnes.

 

 

Photo : Olaf Skoglunds Minneløp

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.