Rollerski : premières réactions de Baptiste Noel

C’était juste avant qu’il s’en aille participer aux sprints, où le Vosgien a une chance, avec son ami Romain Claudon, de décrocher la coupe du monde en individuel de rollerski. Baptiste Noel, qui a hissé hier la France à la première marche du podium dans la compétition par équipe, a pu nous offrir une première réaction.

Capture-d-ecran-2011-09-18-a-08.37.58.png

Vous offrez la coupe du monde à la France avec Romain Claudon !
Oui c’est cool ! On est super contents.

Cette victoire a-t-elle été facile.
Non, ça n’a pas été trop facile. Le parcours était très plat et il était difficile de creuser de gros écarts et de sortir du groupe. Mais sur le dernier relais, Romain  a réussi à faire craquer nos adversaires et me donne le relais avec une vingtaine de mètres d’avance. Après je suis parti à bloc, et je crois que derrière ils n’ont même pas essayé de rentrer… C’était une belle course !

Photo : Olivier Myallonnier (nous sommes lors de l’étape de la coupe du monde à Markkleeberg en Allemagne)