Romain Claudon : « mercredi, un podium est faisable »

Image-4.png

 

A peine arrivé en Norvège, le Vosgien Romain Claudon nous livre ses premières impressions. Exclusif.

 

J-1 avant la coupe du monde : quel est votre état d’esprit ?

Relax ! Demain, c’est montée de col en classique. Je prends cette course sans trop de pression, elle va surtout servir à se preparer pour mercredi pour le skate ! 

 

Vous êtes arrivé en Norvège. La tension n’est pas monté d’un cran ?

oui, on est arrivés ce matin, mais ça va pour le moment ! Quand on aura les dossards, les horaires, on va se poser un peu plus de questions. Ce soir, en s’endormant, ça va commencer à travailler, je pense.

 

Où les Français sont-ils hébergés ?

A Kristiansund, dans un camping. Nous sommes logés en mobile-home.

 

Avez-vous ressenti des traces du deuil national qui a suivi l’attentat d’Oslo puis la tuerie qui a causé la mort de près de 80 personnes ?

Non, pas du tout. On vient seulement d’arriver mais peut-être que sur les courses cela va plus se ressentir.

 

Votre objectif, vous ne le cachez pas, c’est le skate de mercredi. Visez-vous un podium ?

je l’espere. On l’espere et c’est faisable.

 

Oui, car vous l’avez préparé avec Baptiste Noel. Savez-vous déjà qui fera quoi ?

Oui, on ne va pas se faire de sale coup. Si on peut s’aider, on le fera.

 

En relais, Igor Cuny espère une médaille d’argent. De quoi vous rappelez l’Italie. Vous aviez déjà accroché ce métal à votre cou.

 

Si on peut en avoir un autre de métal autour du coup, quelque chose d’un peu plus lourd…

 

Photo : Sarah Humbertclaude


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade