Romain Vandel : « mes performances sont stables »

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,
 Le Bois d’Amonier Romain Vandel a remporté, le week-end dernier, le mini-Tour de Rogla, en coupe continentale. Sa blessure à un mollet en début de saison semble maintenant un souvenir.
Entretien avant son départ ce jeudi pour Hirschau en Allemagne.
 
downloader.php.jpeg

 Vainqueur du mini-Tour de Rogla, estimez-vous que cette victoire en coupe continentale reflète votre niveau ?
Ce sont nos résultats qui établissent le niveau que l'on a. Je pense que depuis le Nordic challenge de Villard-de-Lans, mes performances sont stables. Je suis donc capable de reproduire ces courses. Après, la victoire est une autre chose, car beaucoup de paramètres entrent en jeu.
 
La performance est d'autant plus grande que vous avez réussi à vous distinguer aussi bien en sprint, classique qu'en skate. Comment analysez-vous cette polyvalence ?
La polyvalence est de plus en plus importante avec l'apparition des mini-Tours et notamment du Tour de ski. Je souhaite donc être le plus polyvalent possible. Dès lors, il me faut travailler ces différents styles et formats à l'entraînement.
 
Dans quel format vous êtes-vous senti le plus à l'aise ?
Pour le moment, je suis plus à l'aise sur les courses de distances. Depuis cet hiver, je montre que je peux être aussi rapide en individuel qu'en mass-start et en classique comme en skating. Pour la partie sprint, je dois encore travailler pour progresser dans ce domaine au niveau international.
 
Votre dernier exploit en Coupe des Alpes remonte à l'an dernier. Vous aviez remporté une poursuite de 15 km à Campra, en Suisse. Que s'est-il passé pour vous entre ces deux dates ?
De l'entraînement tout simplement. Depuis le printemps 2012, mon frère Ludo réalise mon programme d'entraînements avec de nouveaux axes de travail afin de progresser et d’intégrer le circuit coupe du monde.
 
Début février, vous avez également connu quelques réussites lors du Nordic Challenge. N'était-ce pas déjà le signe de votre bonne forme ?
La fin de ma préparation ainsi que mon début de saison ont été perturbé par une blessure à un mollet. Le début de l'hiver a donc été dur physiquement et mentalement. J'ai commencé à ressentir des sensations intéressantes dès l'OPA d'Oberwiesenthal en Allemagne, puis tout s'est mis en place progressivement au Nordic challenge de Villard-de-Lans, puis à la coupe du monde de La Clusaz.
  
Quel est le programme des prochaines semaines ?
Ce week-end, je serai en OPA à Hirschau en Allemagne. Pour la suite, peu importe le départ des courses que je prendrai, mon objectif sera le même : être le plus rapide possible par rapport à ma forme du jour.


Photo : Agence Zoom
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes