Ronan déçu mais en finale

Sochi_Saut

Malgré deux sauts très moyens, Ronan Lamy-Chapuis se qualifie pour la finale olympique du petit tremplin. Il faudra faire bien mieux, dimanche, pour espérer titiller les meilleurs.

 

La moue de Ronan Lamy-Chapuis est sans équivoque. A peine a-t-il touché le sol avec ses skis qu’il dodeline de la tête de dépit. Au moment d’apercevoir sa note et la longueur de son second saut (91m), le tricolore lève le bras et met son poing serré, en avant, le pouce dirigé vers le bas. Non, le cousin de Jason Lamy Chapuis n’est pas éliminé du concours olympique et verra bien la finale sur le petit tremplin de Sochi. Oui, il n’est pas satisfait de lui. En effet, l’unique sauteur français sait qu’il n’a pas montrer ce dont il était capable dans le fort vent qui a perturbé la soirée russe.

Ronan Lamy-Chapuis extrêmement déçu après sa 33ème place en qualifications

Ronan Lamy-Chapuis extrêmement déçu après sa 33ème place en qualifications

Kranjec chute

 

Il faut dire qu’avec un total de 106,2 points au total et deux sauts mesurés à 88m (essai) puis 91m, le natif de Lons Le Saunier a fini très loin des meilleurs sauteurs des qualifications, à la 33ème place quand seuls les 40 premiers obtenaient leur billet pour la finale. Loin devant, les Autrichiens ont assuré. Si Thomas Morgenstern, vainqueur de l’un des seuls concours sur petit tremplin de la saison à Lillehammer au début de l’hiver, s’est hissé dans le top 10 des qualifiés (9e) avec un saut proche des 100m, son compatriote Michael Hayboeck a dominé la séance avec un bond à 101 m et un total de 128,6 points. Les deux hommes accompagneront donc les métronomes Thomas Diethart et Gregor Schlierenzauer, auteur du meilleur saut du jour à 104m.

 

A noter du côté des leaders, la chute de Robert Kranjec. Protégé par sa 10ème place au classement général de la coupe du monde, qui le qualifie pour directement pour la finale, le Slovène s’est fait une grosse frayeur en voyant sa cheville se dérober au moment de la réception de son second saut. Pas de casse pour les autres favoris. Stoch, Prevc, Bardal, Kasai, les Allemands Wellinger et Freund ainsi que les Autrichiens partiront, dimanche soir, à l’assaut du champion olympique en titre Simon Ammann. Pour Ronan, il faudra montrer autre chose pour ne rien regretter et espérer mieux figurer au classement.

Les résultats des qualifications


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.