Ronde des Cimes : la victoire de Frédéric Jean en vidéo

Aujourd’hui, aux Fourgs (25), Frédéric Jean a remporté la Ronde des Cimes, une semaine après sa victoire à la Risouxloppet. Il conserve donc son maillot jaune de leader des courses populaires du massif du Jura.

 

Le Ski-club des Fourgs avait mis les petites plats dans les grands le dimanche 6 janvier. Le circuit dessiné pour la Ronde des Cîmes a fait l’unanimité. Les équipes de Sébastien Donzeolot, responsable des pistes, ont bien travaillé. Stratégique, parfois technique, le tracé ne pouvait que permettre aux bons skieurs de s’exprimer, d’autant plus que la neige était glissante. Frédéric Jean, le vainqueur, a d’ailleurs parcouru les 30 km en 1 heure 8 minutes et 11 secondes.

Après le passage en forêt qui marquait la véritable entame de l’épreuve, un groupe de quatre fondeurs s’est détaché. Emmené par le biathlète de l’Es Saugette, membre du team Salomon, il était également composé des Pontissaliens Didier Roy et Matthieu Cassez. A la Risouxloppet, la semaine dernière à Chaux-Neuve, le casting était similaire.

Xavier Thevenard, du CS Valromey, a décidé de monter le train. Ce dernier a même tenté de prendre la tête de la course, mais cette audace s’est révélée périlleuse. Au premier sprint, il a été lâché et a finalement parcouru le reste de la course en solitaire. Il termine au 10 rang à plus de 2 minutes 30.

Trio de tête”

Restait donc trois hommes en lice. Jusqu’à 4 kilomètres de l’arrivée, on pouvait supposer une bataille serrée avec une explication au finish. C’était sans compter la volonté de Frédéric Jean de conserver le maillot jaune de leader du challenge Skitour Montagnes du Jura. Dans la dernière bosse, il a accéléré et ses poursuivants n’ont pas pu relever le défi, malgré quelques tentatives. Dans la descente qui a suivi, le leader a de toute façon creusé l’écart qu’il s’est efforcé de conserver jusqu’à l’arrivée. Plus d’une quinzaine de secondes selon le chronomètre. Le groupe emmené par Hervé Balanche, des Fourgs, a accusé un retard de plus de 2 minutes. Dans ce peloton, on distinguait Yannick Jeannerod (5e), Nicolas Juhen (6e), Benoît Chopard-Lallier (7e) et le champion olylmpique Vincent Defrasne, heureux de retrouver des pistes familières.

Le reportage exclusif de Nordic Magazine :

 

 

François Lacroix et Pauline Macabies pour le 10 km”

Dans la course des dames, la plus rapide est la fondeuse de Haut-Jura ski, Perrine Blanc : 1 h 19 minutes et 22 secondes. Elle devance Caroline Finance et Christelle Jouille, de l’Es Saugette.

Le Bois d’Amonier François Lacroix a été le plus du 10 km : 27:16.7. Il bat au sprint Corentin Jacquot. Dans leurs skis, on trouve Ivan Chanal de l’AS Verrières.

A noter la 6e place de Nicolas Vandel, grand spécialiste de Birko-Maplus, qui avait préparé les skis de Frédéric Jean.

Encore une biathlète en tête du classement du 10 km dames : Pauline Macabiès (Douane/Bessans) effectue le parcours en 28 minutes et 49 secondes. C’est deux minutes de mieux qu’Anne-Sophie Cattet (ES Saugette) et 9 de mieux que la locale de l’étape, Céline Thiollet.

Prochaine étape la semaine prochaine du côté de La Pesse avec les Belles Combes.



Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade