Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ruhpolding : la Norvège impressionne, la France prend date

BIATHLON – La Norvège des flambloyants frangins Boe a remporté le relais de Ruhpolding à l’issue d’une course passionnante et de très haut niveau. Cette véritable répétition olympique a permis à la France, superbe deuxième, de confirmer des choix stratégiques dans la composition de l’équipe. Le rendez-vous est pris pour Pyeongchang.

 

Après le vent d’Hochfilzen et le brouillard d’Oberhof, les conditions étaient enfin parfaites à Ruhpolding pour ce troisième relais de l’hiver, l’occasion d’une bagarre d’une incroyable densité. Pour cette dernière répétition olympique, chaque nation avait aligné son équipe type en vue du relais de Pyeongchang dans moins d’un mois. A ce petit jeu, la Norvège a montré ses (gros) muscles d’entrée de jeu avec deux relais rapides de Lars Birkeland et de Tarjei Boe qui a tenté de dynamiter la course sur la piste de la Chiemgau Arena, noire de monde une fois de plus.

La remontée de Martin Fourcade

 

Accompagné de l’Italie de Dominik Windisch, Emil Svendsen a poursuivi l’excellent travail de ses compatriotes. Mais n’a pu empêché le retour de Martin Fourcade, parfait derrière la cara comme sur les skis. Parti à 45 s. après les relais de Simon Desthieux (3 pioches et un bâton cassé dans l’aire de départ) puis de Quentin Fillon-Maillet (deux pioches), le leader du général a remonté ses adversaires un à un pour lancer Antonin Guigonnat dans les skis de Johannes Boe et de l’Italien Thierry Chenal. Les trois nations affichaient alors 48 s. d’avance sur la concurrence.

L'article continue sous la publicité
pub

Johannes Boe accélérait le tempo dès son premier tour, comme son frère d’ailleurs, pour offrir un succès logique à la Norvège malgré deux pioches au dernier tir. Quant au jeune Français, il a parfaitement géré la situation en tant que dernier relayeur avec un superbe 5/5 au debout et une belle médaille d’argent, comme une promesse pour les Jeux à venir. La Russie d’un excellent Anton Shipulin monte sur ce podium avec seulement quatre pioches…

Photo : NordicFocus

Anton Shipulin (RUS), Anton Babikov (RUS), Maxim Tsvetkov (RUS), Alexey Volkov (RUS), (l-r)

Johannes Thingnes Boe (NOR)

Johannes Thingnes Boe (NOR) 

Quentin Fillon Maillet (FRA), Martin Fourcade (FRA), Antonin Guigonnat (FRA), Simon Desthieux (FRA)

Antonin Guigonnat (FRA), Simon Desthieux (FRA)

Quentin Fillon Maillet (FRA), Antonin Guigonnat (FRA), Simon Desthieux (FRA), Martin Fourcade (FRA), Stephane Bouthiaux (FRA) 

Lars Helge Birkeland (NOR), Tarjei Boe (NOR), Johannes Thingnes Boe (NOR)

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

16:13. Cette semaine, les biathlètes norvégiens commencent leur préparation en vue de l’hiver olympique qui débutera en novembre prochain. Si un rassemblement est déjà...

Biathlon

Le biathlète suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, s'est clairement positionné contre le choix de confier les Jeux olympiques 2022 à Pékin (Chine).

Rollerski

La Fédération internationale de ski vient de dévoiler le programme de la coupe du monde 2021 de rollerski. Elle passera par la Slovaquie, l'Estonie,...

Biathlon

C'est l'heure de la reprise de l'entraînement pour le biathlon italien. Entre Val Martello et Antholz, le chemin menant aux Jeux olympiques de Pékin...

Ski nordique

À 19 ans, la Beaufortaine Chloé Pinto est la seule nordique handisport française à évoluer en coupe du monde. Elle s'est longuement confiée à...

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a un nouveau sponsor pour les cinq prochaines années. Ainsi, il poursuivra sa carrière jusqu'aux Jeux olympiques de Milan-Cortina 2026.

Biathlon

14:04. Au lendemain de la sélection des premiers fondeurs pour les Jeux olympiques de Pékin 2022, le Comité olympique suédois (SOK) a dévoilé les...

Ski de fond

Vegar Kulset, le manager de l'équipe cycliste Uno-X, propose de remplacer les sélections nationales par des formations sponsorisées par des entreprises privées.