Ruka | Ski de fond : Retour gagnant pour Johaug

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

SKI DE FOND – Therese Johaug a signé un retour fracassant sur le circuit coupe du monde. La Norvégienne a repoussé ses adversaires loin derrière elle, à l’exception des Suédoises Kalla et Andersson.

 

Elle est de retour. Après avoir purgé 18 mois de suspension, Therese Johaug n’a pas manqué ses retrouvailles avec la coupe du monde. Et 18 mois plus tard rien n’a changé.

Partie sur un rythme élevé, la Norvégienne a pris la tête dès le premier intermédiaire. Sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg a bien tenté de résister, passant à une poignée de secondes à mi-course. Mais impossible de tenir tête longtemps à une Therese Johaug de ce niveau, qui a cueilli ce dimanche son 43e succès en coupe du monde.

Derrière, Oestberg a dû baisser de rythme dans la seconde moitié de course, pour finalement couper la ligne à presque cinquante secondes de sa coéquipière. Mais les premières résistantes du jour sont Suédoises. La jeune Ebba Andersson s’est approchée de Johaug à une trentaine de secondes. Suffisant pour monter sur le deuxième podiium de sa carrière. A 21 ans, elle incarne l’avenir, mais déjà le présent du ski de fond féminin. Pour cette saison au moins, elle devrait profiter de l’expérience de Charlotte Kalla. Son illustre compatriote a pris la deuxième place, avec une vingtaine de secondes sur l’intouchable Therese Johaug.

Des écarts importants

Seules deux autres fondeuses sont parvenues à se glisser à moins d’une minute de Johaug. Yulia Belorukova et Krista Parmakoski seront des adversaires coriaces tout au long de l’hiver. La Russe de 23 ans, vainqueur du sprint la veille, réussit un excellent début d’hiver. Avec Andersson elle fait partie de la génération montante, appelée à contester l’hégémonie des Johaug, Kalla et Oestberg.

Cette première étape finlandaise ne laisse jamais beaucoup de place aux fondeurs non-Scandinaves ou non-Russes. Encore une fois, Ruka a été dure pour les Américaines et Européennes. Sadie Bjornsen est la meilleure d’entre elles avec la 9e place. Teresa Stadlober, 12e, s’est intercalée juste entre Stina Nilsson et une Heidi Weng très en retrait. La meilleure Suissesse est Nadine Faehndrich, 31e à une seconde des points. Nathalie Von Siebenthal a terminé 36e.

Télécharger (PDF, 301KB)

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.