Ruka Triple : top 20 pour Maurice Manificat et Jean-Marc Gaillard

Maurice Manificat et Jean-Marc Gaillard ont réussi à se classer dans le top 20 d’un 10 km classique très disputé par les meilleurs fondeurs du circuit international.

 

Le contexte

Vendredi, Petter Northug Jr qui a connu des problèmes relationnels avec sa fédération, n’a pas participé au ko sprint. Aujourd’hui, il a pris le départ du 10 km classique, deuxième étape du Ruka Triple, en l’absence de Dario Cologna, blessé à la cheville. L’ogre norvégien effectue donc sa véritable rentrée des classes. Dans le camp tricolore, cette course est également importante pour Maurice Manificat, qui a également dû composer avec un problème de santé. Le Haut-Savoyard n’est d’ailleurs pas allé à Bruksvallarna (Suède), pour se préserver alors que les douleurs à son genou droit s’étaient réveillées. On verra que les deux hommes finiront au coude à coude.

 

La course

Samedi, les Français ont à cœur d’effacer la contre-performance de la veille. Le prometteur Jean-Marc Gaillard ouvre le bal tricolore. Au premier pointage, il est dans le rythme. Il enregistre alors le 3e temps de référence, derrière le Norvégien Daniel Richardsson et le Suédois Sjur Roethe. C’est sans compter d’autres concurrents qui vont se rappeler très vite au souvenir de tout ce petit monde. Parmi eux, Maurice Manificat, alors dans le trio de tête. A mi-parcours, tout comme son collègue du Pays rochois, il est toujours bien placé. Mieux, il gagne du terrain. Le visage de Maurice Manificat traduit alors l’effort fourni. Et sa détermination.

Si, au 8e kilomètre, Jean-Marc Gaillard fait mieux que Daniel Richardsson, mais moins bien que le Norvégien Chris Andre Jespersen, Maurice Manificat est toujours dans le coup. Gaillard, meilleur temps de référence, est rattrapé par Jespersen (18,4 secondes de mieux), mais Manificat se place devant son coéquipier.

Les autres cadors peuvent alors entrer en scène. C’est le Norvégien Martin Johnsund Sundby qui améliore le chrono en premier. Il est poursuivi par les Russes Maxim Vylegzhanin, Alexander Legkov et Evgeniy Belov. Le Suédois Maxim Vylegzhanin réussit une fin de course qui lui permet de bien se placer.

Petter Northug Jr ne menace pas ses adversaires dans la première partie de sa prestation. Ni après d’ailleurs. Ce n’est pas le cas du Russe Dmitriy Japarov, du Tchèque Lukas Bauer, du Suédois Calle Halfarsson, ou encore du Norvégien Eidar Roenning, spécialiste des longues distances qui finit par se placer momentanément en tête.

Les écarts s’annoncent serrés alors que la nuit est tombée sur Kuusamo. Au final, victoire du vétéran tchèque Lukas Bauer, 2,4 secondes de mieux qu’Eidar Roenning et Dmitriy Japarov.

 

L’enseignement du jour

Le numéro 1 français est dans le coup. Maurice Manificat, 16e, signe un top 15 pour sa première course de la saison 2013-2014. Il est juste devant Petter Northug Jr qui fait une bonne affaire au classement général. Déjà très fort à Bruksvallarna, Jean-Marc Gaillard, 18e, a réussi une nouvelle performance.

Les autres Français : Cyril Miranda (66e), Mathias Wibault (67e), Adrien Backscheider (90e).

Une nouvelle fois, les Norvégiens n’ont pas été partageurs. Ils sont très nombreux dans les premières places. Seuls les Russes sont assez forts pour leur éviter de tout rafler.

 

Le classement

Le classement du Ruka Triple

Photo : Agence Zoom –


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.