Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

S. Lacroix / V. Philippe : une équipe de motards sur la GTJ 200

SKI – Sébastien Lacroix, champion du monde de combiné nordique, fera équipe avec Vincent Philippe, champion du monde de moto endurance, sur la prochaine édition de la GTJ 200 programmée début mars entre Giron (01) et Villers-le-Lac (25). Deux grands champions mordus par la passion de l’autre : la moto et le ski.

Sébastien Lacroix, vous venez tout juste de mettre fin à votre carrière et l’on a encore en mémoire cette dernière médaille obtenue en relais avec Jason à Falun en 2015. Habitué aux 10 km en ski, qu’est ce qui vous a motivé pour vous inscrire sur la prochaine GTJ 200 ?

En fait, mon coéquipier m’a appelé il y a quelques temps pour me proposer cette GTJ 200. J’ai énormément de respect pour Vincent en tant qu’athlète et en temps qu’homme, et j’ai trouvé l’idée intéressante car ça sera un vrai challenge sportif et humain. Et puis traverser le Jura (mon massif) dans toute sa longueur en une fois c’est quelque chose d’assez incroyable alors ça vaut le coup d’essayer!

Vincent Philippe, comment le champion de monde de moto endurance que vous êtes se prépare pour une telle épreuve ?

Je dois avouer que nous roulons pas assez souvent à moto en condition de course. Nous devons donc nous entraîner physiquement à côté pour pourvoir supporter une course, telle les 24h du Mans. Personnellement j’ai été chercher dans d’autres sports des qualités qui m’aident et me facilitent la pratique de la moto. Et puis on se prend rapidement au jeu… Quel plaisir d’aller performer dans d’autres sports afin de montrer les qualités physiques d’un petit pilote moto! La compétition en vélo, course a pied et en ski me permettent également de me surpasser, d’aller plus loin, repousser les limites et devenir très fort surtout mentalement. J’ai trouvé dans le ski de fond un des sports les plus exigeants : technique, matériel, conditions météo et physique des pieds à la tête, rentrent en jeux.

L'article continue sous la publicité
pub

Sebastien Lacroix

Outre votre passion commune pour la moto et le sens des trajectoires aussi bien sur les skis que sur deux roues qu’est ce qui vous a motivé à vouloir passer une journée et la moitié d’une nuit ensemble sur la GTJ ?

Vincent Philippe : J’adore me lancer des défis, des challenges nouveaux. Ma passion pour le dépassement de soi et les courses longues distances est intact. Je lorgnais depuis un certain temps sur cette course. Seb vient de stopper sa carrière et nous avons 2 passions communes : la moto et le ski. Lorsque j’ai entendu qu’il souhaitait faire la Transju… J’ai sauté sur l’occasion et lui ai proposé la GTJ 200 !

Sebastien Lacroix : Je n’ai pas trop eu le choix… (rire). Vincent est un sportif hyper-complet, on fait quelques sorties de ski ou moto ensemble, et je sais que par son sport (endurance moto) il tiendra le coup mentalement et physiquement. De mon coté, j’ai bien lâché coté sport depuis la fin de ma carrière, et j’ai envie de faire du ski pour le plaisir. Je ne sais pas si je prendrai du plaisir tout le long mais je sais que je serai soutenu par Vincent tout comme je le soutiendrai s’il a un coup de mou.

Vous êtes tous 2 compétiteurs mais au delà de porter un dossard et de faire pour le mieux en terme de résultat comment considérer vous cette expériences future ?

Vincent Philippe : Un défi de dingue entre amis. Quoi qu’il arrive, cela nous rapprochera d’avantage et restera à jamais dans nos mémoires…

L'article continue sous la publicité
pub

Sebastien Lacroix : Un peu tout ça oui! Mais surtout un gros défi physique car je ne connais pas ce genre d’effort, mais je sais qu’avec un bon mental et une bonne motivation on peut le faire!

La vidéo de l’édition 2015 :

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce jeudi, l'hiver du Haut-Savoyard Jean-Marc Gaillard est...

Ski de fond

Pour préparer sa saison olympique, Candide Pralong veut de nouveau s'entraîner comme l'an dernier, c'est-à-dire à part de Swiss-Ski. Il a donc décliné sa...

Ski de fond

18:50. Ebba Andersson avait récemment critiqué la décision de la fédération suédoise de ski de se séparer de son technicien personnel qui était également...

Ski de fond

15:19. Ce mercredi, l’Italien Giuseppe Montello, 28 ans, a annoncé, via un message posté sur Instagram, mettre un terme à sa carrière de biathlète…...

Ski de fond

Nadine Faehndrich, Laurien van der Graaff, Dario Cologna et Jovian Hediger restent les têtes d'affiche de Swiss-Ski la prochaine saison.

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce mercredi, l'hiver du Bornandin Lucas Chanavat est...

Ski de fond

En Lettonie, c'est une fondeuse, Patricija Eiduka, qui a été élue athlète de l'année.