Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Sacha Devillaz : «désormais, priorité au ski de fond»

Membre du team Salomon Espoir mais aussi des Ski’s Cool qu’il rejoint l’hiver, le Chamoniard Sacha Devillaz dresse un bilan de son année trail.

 

Sacha Devillaz est né le 6 juin 1989 à Chamonix. Moniteur de ski fond et alpin et menuisier-charpentier-couvreur-zingueur, il habite à Vallorcine en Haute-Savoie. Le jeune homme a pratiqué le ski de fond à un haut niveau et continue à participer à des longues distances. Il a découvert le trail en 2010 et a intégré le team Salomon espoir en 2013.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Trois résultats préférés

Je classe sans hésiter en première position ma 12e place sur le 80 km du Mont-Blanc, support des championnats du monde de skyrunning. C’était mon objectif prioritaire de l’année. J’ai évolué sur un terrain que je connais sur le bout des doigts. Je ne pensais pas réussir, avec la liste de concurrents internationaux présents, à me classer dans le top 15.

En deuxième, je choisis ma 17e place, 3e Français et 4e des moins de 30 ans, au Matterhorn Ultraks à Zermatt, coupe du monde de skyrunning. J’ai toujours été fasciné par le Cervin et courir en l’ayant en permanence en ligne de mire a été tout simplement magique. J’ai de plus eu le privilège d’être logé avec le team Salomon international, j’en garde un très bon souvenir.

En troisième, bien que je me sois égaré et perdu plus de 10 mn, je retiens ma 5e place sur le 51 km du Nivolet Revard. La bagarre avec de nombreux bons coureurs a été belle.

 

Meilleur moment

J’aurais bien sûr pu parler de mon arrivée à Chamonix sur le 80 km du Mont-Blanc chez moi avec tous mes proches. Mais je crois qu’en réalité mon meilleur souvenir est celui d’avoir vu Michel Lanne passer la ligne d’arrivée du Marathon du Mont-Blanc en seconde position derrière Kilian Jornet. Je le considère un peu comme mon mentor et j’étais très content pour lui, il le méritait.

L'article continue sous la publicité
pub

 

Mon bilan de traileur

J’ai encore beaucoup appris sur les gestions de course, les ravitaillements. Je suis aussi davantage résistant à la distance et au dénivelé. Je pense que je progresse de manière générale dans tous les domaines. Je suis polyvalent mais tout reste encore perfectible c’est sûr, notamment en ce qui concerne les départs rapides. Mes plannings d’entraînements programmés par Christophe Malardé sont très concluants même s’il est parfois difficile de les associer à ma vie professionnelle. Je dirais que ma saison 2014 me met en confiance pour 2015 où de beaux objectifs m’attendent.

Mon point fort réside dans les longues distances et je les augmente progressivement en compétition. Je suis toujours en meilleure forme sur les secondes parties de course, grâce à ma résistance et essaie de ne rien lâcher. J’ai fait pas mal de volume en kilométrage et dénivelé. J’ai terminé ma saison le 11 octobre sur le 110 km de la Grande Traversée du Sud par un abandon suite à une entorse à la cheville.

 

Fin d’année

J’ai consacré les trois dernières semaines d’octobre au repos et à la rééducation de ma cheville qui a pris plus de temps que prévu. Privé de ma distraction favorite : crapahuter en montagne, j’ai essayé de m’occuper comme je pouvais, incapable même d’aller travailler. J’ai bricolé et me suis mis à faire des sculptures à la tronçonneuse. Début novembre j’ai pu enfin marcher et même trottiner en montagne. J’en suis ravi car c’est bien à cette période que les paysages sont les plus beaux avec les cimes plâtrées de neige et les couleurs automnales. Je viens de faire l’inventaire de mon matériel d’hiver, préparer les skis, stocker le fart… Désormais priorité au ski de fond !

L'article continue sous la publicité
pub

3 Sacha Devillaz photo Robert Goin

 

 

 

 


 

L'article continue sous la publicité
pub

Palmarès 2014

 

Fond longue distance

  • 8 et 9 février, 4e Ultratrans 50 km Transjuclassic + 76 km Transjurassienne.
  • 2 mars, 2e avec François D’Haene GTJ 200.
  • 30 mars, 1er 24 heures des Mosses par équipe de trois, cumul de 460 km et 11500 m d+.

Trail

  • 16 février, 6e 20 km Snow Ubaye Trail Salomon.
  • 16 mars, 18e 48 km trail du Ventoux.
  • 4 mai, 5e 51 km trail du Nivolet Revard.
  • 1 juin, 2e 36 km Transjutrail et 3e Challenge Transju (Transjurassienne ski + Transjutrail.)
  • 14 juin, 1er 400 m vertical du trail du Mont d’Or.
  • 27 juin, 12e 80 km du Mont-Blanc championnat du Monde de Skyrunning.
  • 24 août, 17e 46 km Matterhorn Ultraks coupe du monde de Skyrunning.
  • 14 septembre, 4e 27 km Serre Che trail Salomon.
  • 20 septembre, 13e course à pied Redbull Eléments.

 

Photos : Robert Goin.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Alors que les biathlètes seniors sont au repos après la fin des championnats du monde de Pokljuka, les nordiques débutent leur grand-messe planétaire à...

Ski de fond

SKI DE FOND - À 34 ans, Maurice Manificat va disputer ses septièmes championnats du monde, en quête d'une quatrième médaille, mais surtout de...

Ski de fond

Des températures élevées, une piste difficile : les épreuves de distance nécessiteront de la part des skieurs de l'engagement et de l'attention.

Biathlon

BIATHLON - Les 57es championnats du monde de biathlon se sont terminés ce dimanche à Pokljuka (Slovénie). Nordic Magazine dresse ses tops et ses...

Combiné nordique

SKI NORDIQUE - La Fédération française de ski vient d'officialiser la liste des sauteuses et combinés sélectionnés pour les championnats du monde de ski...

Saut à ski

SAUT À SKI - L'Autriche a présenté sa sélection pour les Mondiaux d'Oberstdorf. Sans surprise, Gregor Schlierenzauer n'en fait pas partie.

Ski nordique

SKI NORDIQUE - Il n'y a pas qu'entre usagers qu'il faut se respecter sur les sites nordiques. Les itinéraires balisés traversent des milieux où...

Planète Blanche

Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.