Salomon : le team espoir au complet pour le marathon du Mont-Blanc

Dimanche 1er juillet, les 4 espoirs du team Salomon seront au départ à Chamonix de la dixième édition du marathon du Mont-Blanc, huitième étape de la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag 2012.
Une première dans la jeune histoire de ce team créé en septembre dernier qui n’a encore jamais aligné ses 4 trailers sur une même course.

Thibaut Baronian et Cyrille Gardet, respectivement huitième et trente et unième en 2011 connaissent déjà le parcours. Guillaume Beauxis et Fabien Nabias vont le découvrir. « Ils ont tous les quatre tenu à cocher ce rendez-vous sur leur agenda, constate leur entraîneur Christophe Malardé. Le marathon du Mont-Blanc leur offre l’occasion de se frotter à un haut-niveau et de les aider à grandir. »

Thibaut Baronian enfin débarrassé de sa douleur à la hanche qui l’a empêché de courir pendant six semaines et Cyrille Gardet, vont tenter d’améliorer leur chrono. Fabien Nabias va évoluer sur un format qui lui plait et à un niveau de forme retrouvée. Situation un peu particulière pour Guillaume Beauxis, leader actuel de la National Cup qui aimerait réaliser la plus belle course possible pour préserver ses acquis. 

Afin de permettre aux espoirs du team Salomon d’aborder le marathon du Mont-Blanc dans des conditions optimales, Christophe Malardé avait programmé du 8 au 11 juin un stage dans la Vallée de l’Ubaye. « Je suis déjà venu à deux reprises autour de Barcelonnette et j’ai apprécié la richesse et la beauté de ce milieu montagnard, ses altitudes variées et l’énorme diversité des activités offertes. Un lieu privilégié d’entraînement et de pratique pour le trail. L’occasion de réaliser un travail qualitatif avec des scénarios proches de ceux du marathon du Mont-Blanc, d’alterner course à pied, vélo, piscine, séances de récupération… »

Pour Cyril Gardet, c’était « une belle occasion de nous connaître un peu plus, de partager nos expériences, d’échanger sur l’entraînement et aussi d’accumuler des mètres de dénivelé à pieds et des kilomètres à vélo ! »

Autre priorité de  pour Christophe Malardé : offrir l’opportunité à son groupe de se retrouver en dehors des compétitions où le temps est compté et chacun préoccupé par sa course. « Dans un team l’émulation est importante. La belle performance de l’un doit pousser les autres. Partager cinq jours, s’entraîner, se retrouver autour des repas, discuter et se détendre ensemble, créent de l’amitié et du respect. Dans notre stage, pas de compétition, pas de dossard, chacun s’est préparé avec son vécu. » 

Pour le programme de la semaine écoulée, c’était encore bien chargée avec footing cool / VMA / vélo et trois jours en Haute-Savoie en montagne », raconte Thibaut Baronian, qui a terminé 6e du 30 km de la Transjurassienne cet hiver, et ce malgré seulement quelques heures de glisse.

Immédiatement après, il a repris le chemin de la course, avec des grosses ambitions sur le marathon du Mont-Blanc où il a pris son plaisir l’an dernier : « Si je devais garder qu’une seule course, la meilleure, sans aucun doute je garderai le Marathon du Mont Blanc (élu plus beau trail de l’année 2011, je confirme !)  : Une forme de feu, un parcours magnifique, un public chaleureux, une jolie 8e place, une bonne gestion de course, la course presque parfaite ! »



Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade