Samse : la mass-start classique pour Benoit Chauvet

SKI DE FOND – Le fondeur du team Gel Intérim Rossignol Benoit Chauvet a remporté, au sprint, le 18 km classique du Samse national tour.

 

Absent hier lors de l’individuelle en skating, Benoit Chauvet n’a pas fait le voyage dans le Jura pour rien. Le skieur du team Gel Intérim Rossignol a remporté, au sprint, le 18 km classique disputé en mass-start et comptant pour la seconde manche du Samse national tour organisé par les ski-club Les Fourgs.

Assez vite, huit hommes ont pris le large.

Puis quatre hommes, encore une fois pour seulement trois places. Quatre hommes et quatre bannières avec le Montblanais Benoît Chauvet, le Jurassien Alexis Jeannerod, le Dauphinois Louis Schwartz et le besogneux Clément Arnault.

 

 

 

 

L’ancien biathlète d’Autrans avait des ailes dans le dos… et de bonnes sensations. Aussi faisait-il tout le boulot, tirant ses camarades qui attendaient leur heure. A la fin du dernier tour, Alexis Jeannerod semblait à la peine, alors que le rusé Pontissalien en gardait sous le pied. Un nouveau sprint allait écrire la fin de l’histoire, Benoît Chauvet franchissant la ligne le premier dans sa combinaison rouge. L’aîné en imposait à ses jeunes poursuivants.

Louis Schwartz, épuisé par l’effort accompli, a vite retrouvé le sourire. Sa troisième place vient le réconforter après un début d’hiver en pointillé. Clément Arnault devançait finalement Paul Goalabre, Mickael Philipot et Victor Roguet.

 

Charly Rousset chez les jeunes

Un peu plus tôt, les jeunes et juniors prenaient le départ. A voir avec quelle vitesse ils ont démarré la course, c’était comme s’ils avaient tous un train à prendre. Et franchement pas beaucoup de temps pour l’attraper.
Les premiers tours n’ont fait l’affaire de personne. C’est groupés que les classiqueurs progressaient. Dans ce flot des coureurs, Charly Rousset s’efforçait de ne pas noyer sa combinaison savoyard. Le fondeur de La Féclaz avançait donc devant. Avec le Vosgien Clément Christman dans ses skis. Et Romain Péguet qui lui cherchait des poux dans la tête.
Au final, c’est un adversaire du Poizat, dans l’Ain, Jean Grasset, premier U18, qui allait le menacer à l’approche de la ligne d’arrivée. Lucas Pollet-Villard, finissant juste derrière les deux hommes.

 

Les résultats complets :

Télécharger (PDF, 943KB)

Télécharger (PDF, 946KB)

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.