Sandrine Bailly fait le point quatre ans après sa retraite

Il y a quatre ans, Sandrine Bailly raccrochait la carabine et les skis après une carrière riche de médailles olympiques et internationales. Depuis, la biathlète de l’Ain a su rebondir, se construire un avenir et une vie en dehors de son sport de haut-niveau. 

 

Quatre ans après, la jeune maman et entrepreneuse dresse un état des lieux très objectif de sa situation via une news publiée sur son site internet.

Et son texte, plein de bon sens et de sincérité, commence par un conseil : « Les sportifs, arrêtez de croire que vous êtes quelqu’un et la retraite se passera mieux ! Car dans la vraie vie, il faut à nouveau faire ses preuves et se battre. Et tout ce que la vie d’athlète nous a appris, il faut le mettre en pratique », écrit la sportive qui s’est installée à Pontarlier où elle a ouvert une boutique Odlo. « Quand on a été athlète, je crois qu’être son propre patron va de soi et recréer une sortir d’équipe autour va également de soi… »

Quatre ans après son retrait de la compétition, Sandrine Bailly garde des liens avec le biathlon où elle commente les compétitions internationales sur Eurosport. Cet hiver, elle alternera avec Marie-Laure Brunet. Et Nordic magazine se réjouit de compter la championne du monde de biathlon parmi ses consultants 🙂

Quatre ans après, elle a gardé des liens forts avec ces anciennes coéquipières et pratique le sport pour le plaisir : « J’ai appris à me satisfaire des choses simples et ça me va ».

 

Photo : à Vancouver (Agence Zoom) –

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.