Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

BIATHLON | PORTRAIT - Elle en est la première étonnée, et s'en excuse presque. L'ex-championne du monde de biathlon Sandrine Bailly reste très populaire. Portrait d'une sportive “entrepreneur”.

Sandrine Bailly : « Le classement général sera tendu jusqu’au bout »

Consultante pour Nordic magazine, Sandrine Bailly, en direct d’Oslo, décrypte les enjeux de cette dernière coupe du monde avant les mondiaux de Kontiolathi. Et dresse un bilan plutôt enthousiaste de la saison des bleu(e)s.

 

37e victoire de Martin Fourcade sur l’individuel d’Oslo !

Martin était bien énervé après la poursuite Nove Mesto où il n’a pas réussi à s’exprimer totalement sur la piste. Il avait perdu des points par rapport à Schempp qui se rapprochait dangereusement. Ce jeudi, il a réalisé son sixième 20/20 de la saison, c’est ultra fort ! On a senti hier que Martin était très concentré, très renfermé. Il avait envie de courir. Le matin de la compétition, Siegfried Mazet sentait qu’il était bien et revanchard.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Un maillot jaune conforté

Oui c’est une bonne opération mais il faut comparer le classement actuel avec le nombre de points de Martin la saison dernière à cette période pour constater que le classement général est beaucoup plus disputé. Martin est à peine moins régulier en ski alors que les autres ont aussi hausser le niveau comme Schempp solide sur la piste ou Fak idem. Martin doit faire face à cette concurrence grandissante. Anton Shipulin a été très fort en ski, un peu moins à Nove Mesto et semble mieux à Oslo… Martin Fouracde doit faire face à un homme du mois chaque mois ! Le classement général va être tendu jusqu’au bout.

"Martin fait face à un homme du mois chaque mois", estime Sandrine Bailly.

« Martin fait face à un homme du mois chaque mois », estime Sandrine Bailly.

Les enjeux de cette dernière étape de coupe du monde avant Kontiolathi

Ce ne sont pas forcément les athlètes en forme maintenant qui pourraient briller à Kontiolathi pour les championnats du monde. Les mondiaux seront différents car tous les athlètes vont repartir en stage. Par contre, oui c’était important de marquer des points et les esprits comme l’ont fait Kaisa Makaraïnen et Martin hier. Mais les compteurs seront remis à zéro pour les mondiaux. Ça reste un moment à part dans la saison et qui plus est en fin de cycle : ceux qui auront le mieux récupérer seront devant. Tout est possible…

 

Quid des sélectionnés ?

Il y aura encore des sélections chez les Français. Certains sont en balance comme Simon Desthieux ou Antonin Guigonnat peut-être. Chez les Françaises, dans le détail, Marie Dorin-Habert se détache en prenant régulièrement la 3e place en temps de ski derrière les avions Darya et Kaisa. C’est une donnée importante depuis son retour même si elle n’a pas encore réussi son tir parfait dans des conditions délicates depuis le début de la saison. Chez Enora Latuillière, Coline Varcin et Justine Braisaz, c’est irrégulier mais c’est tout à fait normal car c’est la nouvelle génération qui arrive. Elles ont du potentiel mais l’expérience leur manque encore. Pour Anaïs Bescond, le tir est vraiment bien mais elle n’a pas retrouvé son meilleur niveau en ski. Elle n’est pas forcément super bien physiquement, ça peut arriver dans une carrière… Après, pourquoi pas être super bien sur une course aux mondiaux.

 

"Darya et Kaïsa sont vraiment très fortes sur la piste", constate Sandrine Bailly.

« Darya et Kaïsa sont vraiment très fortes sur la piste », constate Sandrine Bailly.

Makaraïnen et Domracheva seules au monde

Elles vont se tirer la bourre jusqu’aux mondiaux. Elles sont très régulières en ski et font des écarts énormes sur la piste. Elles ont progressé et sont toutes les deux au top de leur carrière. Derrière, il y a un peu de déception avec l’Allemande Gossner ou la Norvégienne Tiril Eckhoff… Elles sont un peu toutes seules devant et c’est dommage.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Photos : IBU – Eurosport –

 

Les sprints samedi et les relais dimanche à suivre sur :

Eurosport Player_Ok

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Le biathlète norvégien Vetle Sjaastad Christiansen, comme Johannes Thingnes Boe il y a un an, vient de se positionner en faveur de la levée...

Ski nordique

Le 17 mai, les athlètes nordiques participent à la fête nationale norvégienne.

Ski nordique

9:54. Dix-neuf ans après les Jeux olympiques d’hiver, le stade de ski nordique de Pregaleto (Italie) accueillera de nouveau une grande compétition internationale en...

Biathlon

La coupe du monde de biathlon ne passera finalement pas par Minsk-Raubichi (Biélorussie) l'hiver prochain : c'est Kontiolahti (Finlande) qui récupère cette étape.

Biathlon

Fiodor Svoboda a signé un contrat d'une année renouvelable. Il réunira ses troupes le 24 mai à Otepää.

Biathlon

Depuis le mois de février 2020, la Pyrénéenne Myrtille Bègue, 24 ans, est retraitée des pas de tir de biathlon. Pour Nordic Magazine, elle...

Biathlon

L'Union russe de biathlon vient d'officialiser la composition de ses groupes nationaux formés en vue de l'hiver olympique.

Biathlon

C'est en juin et juillet que les biathètes russes seront vaccinés. Mais Evgeniy Garanichev a déjà reçu une dose de Spoutnik V.