Sandrine Bailly : « Les voyants sont au vert pour Martin Fourcade avant la poursuite »

Sandrine Bailly, consultante biathlon pour nordicmag.info durant les Jeux olympiques de Sochi, débrieffe la belle performance d’Anaïs Bescond sur le sprint d’hier et aborde le grand rendez-vous du jour avec la poursuite hommes.

 

Anaïs Bescond au rendez-vous du sprint

Elle y a cru jusqu’au bout et à juste titre. J’y croyais… Elle montre que la médaille est possible même si l’issue est cruelle. Elle se fait rattraper sur rien de temps à la fin. Elle a dû accuser le coup hier soir et va digérer ça avant la poursuite. Je vois deux options pour la prochaine course : soit elle se contente de cette 5e place sans se mettre de pression et va au charbon… Soit elle se met la pression en se disant “je dois absolument avoir cette médaille” et là, ce sera plus compliqué. On verra comment elle réagira.

Marie Dorin-Habert est heureuse d'être aux Jeux après sa grave blessure en début de saison.

Marie Dorin-Habert est heureuse d’être aux Jeux après sa grave blessure en début de saison.

 

Marie Dorin-Habert de retour

Elle avait l’air contente à l’arrivée. Elle revient de loin. Elle n’est pas loin en temps de ski, à seulement une quarantaine de secondes. Ce n’est pas son niveau mais elle va monter crescendo et signe un 10/10 sans avoir tirer en compétition depuis un moment, c’est solide. Elle a les dents longues et sera très motivée pour la suite… C’est un bel objectif pour elle de viser la mass-start.

 

Marie-Laure Brunet dans le dur

J’ai du mal à savoir comprendre cette contreperformance en ski alors qu’elle était bien avant. Je comprends pas pourquoi elle est si loin hier sur les skis. Si elle ne fait pas la poursuite, c’est qu’elle ne se sent pas si bien physiquement, ce n’est pas rassurant pour elle. J’aimerais l’avoir au téléphone  pour en savoir davantage…

 

Poursuite hommes : le premier combat des chefs

Martin Fourcade a tous les voyants au vert, il n’est pas loin. Ce qui sera déterminant, ce seront ses passages au tir et surtout sa vitesse face aux cibles. Sur la piste, pourtant difficile, les biathlètes sont très proches les uns des autres. Il doit rester calme et rapide sur le pas de tir. C’est là dessus que Ole Einar Bjoerndalen gagne le sprint, et aussi grâce à une bonne gestion de course avec un gros finish.

Attention à Anton Shipulin qui est remonté comme une pendule. Après la victoire de sa soeur Kuzmina hier, ça va lui donner des idées. Il est chez lui et c’est pour moi le favori de la course. Il est très dangereux. Je ne vois pas Soukup tenir le rythme devant. Svendsen aura à coeur de faire mieux tandis que Bjoerndalen me parait un peu irrégulier au tir pour faire le doublé.

Simon Eder et Ondrej Moravec seront à l’affut. Je note aussi la belle performance commune des Italiens autant chez les dames que chez les hommes : ils seront là au relais mixte.  Quant à Jean-Guillaume Béatrix, il est pas mal en ce moment. On peut imaginer qu’il revienne bien sur la tête de course. Il reste sur son premier podium en coupe du monde sur ce format alors…

La start-list de la poursuite hommes est ICI.

Photo Agence Zoom –

Sochi_Biathlon


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.