Sangé Sherpa : « J’aimerais bien être dans un team »

 Brillant tout au long de la saison trail, Sangé Sherpa est incontestablement la révélation de l’année. Pour Nordic magazine, il revient sur les temps forts des 24 trails qu’il a disputés ! En attendant le 25e avec Les Templiers ce week-end où il pourrait taper dans l’oeil d’un team, qui sait ?

 

Sangé Sherpa, pour votre 24e trail de la saison, vous avez signé une belle victoire sur le trail de la source de la Source du Lison. Pas trop fatigué ?
Bien évidemment, l’organisme commence à sentir l’accumulation de la fatigue. Ces derniers temps, j’ai enchaîné les courses semaine après semaine avec des distances et dénivelé importants et avec des résultats bien supérieurs à ce que j’espérais (victoires sur l’humani’trail 50 km, lendemain 33e au Trail des Sangliers, 13e au Trail des Aiguilles rouges 50km, 30e au championnat de France Gap 57km, 2e au Trail des 7 monts 35km et la victoire ce dimanche). Pour finir ma saison tranquillement, je voulais participer sans trop regarder les résultats mais quand on voit que la victoire est dans la poche, on est obligé de forcer un peu plus.

 
Pour revenir sur cette course, vous avez dû faire face à l’opposition de Nicolas Binet de Joris Botton. comment avez-vous construit votre succès ?
Des le départ, Nicolas a mené la course. Longtemps, on a couru ensemble. Dans les descentes, je l’ai laissé partir mais sur les montées j’ai pu réduire l’écart avec lui. Sur la dernière grosse montée, je l’ai rattrapé et j’ai vu que Joris était en train de revenir sur nous. Puis je l’ai doublé et j’ai réussi à creuser un peu l’écart. J’ai pensé qu’il allait revenir sur moi sur la dernière descente. A l’arrivée, j’ai appris qu’il avait prit la mauvaise direction. Je suis déçu pour lui car c’était presqu’a la fin, un peu dommage !

 

 

Le niveau augmente d’année en année, c’est phénoménal”

 
Cette saison a vraiment été celle de la révélation pour vous. En avez-vous pleinement conscience ?
Ma saison se termine en beauté à part une ou deux courses que je garde comme mauvais souvenirs mais j’ai aussi appris de ces difficultés. En général, c’est une très belle expérience. Cette année, j’ai augmenté en nombre de courses, distance et difficulté. De mon côté, j’ai fait d’énormes progrès mais on voit que le niveau augmente d’année en année, c’est phénoménal ! Ça donne l’impression que mon niveau est toujours le même !

 
On vous a vu briller sur tous types de distances avec des podiums ou victoires sur la Transju’trail, le trail du Mont d’Or, l’échappée belle et bien d’autres épreuves… Vers quelle distance va votre préférence ?
A partir de 80 km, je ne trouve pas vraiment de plaisir. Je pense que j’ai pas encore assez d’expérience. Mais je préfère entre 30 a 80km.

 

 

J’ai hâte d’essayer le ski nordique cet hiver”

 
Si vous deviez retenir une performance dans votre saison riche et pleine, laquelle choisiriez-vous et pourquoi ?
Les victoire à l’UTTJ et à l’Humani’trail, des courses assez dures avec beaucoup d’adversaires sérieux.

 
Avec de tels résultats, vous pourriez intéresser un team spécialisé trail. Avez-vous reçu des propositions ?
J’aimerais bien d’être dans un Team. Ça me permettrait d’aller chercher mes limites. Pour l’instant je n’ai pas de proposition intéressante.

 
Quel va être votre programme désormais avant l’hiver ? Etes-vous adepte du ski nordique ?
Je vais boucler ma saison après les Templiers dimanche prochaine. Puis repos bien mérité. Jusqu’à présent, je n’ai jamais fait du ski nordique. Mais j’ai hâte d’essayer cet hiver.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.