Saut à ski | 4 Tremplins : Kraft va affronter Jonathan Learoyd

Ski nordique, Ski, Nordique, compétition, ski de fond
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SAUT À SKI – Le coup d’envoi de la Tournée des Quatre tremplin a été donné samedi à Oberstdorf, en Allemagne. Les qualifications ont été remportées par l’Autrichien Stefan Kraft. Le Français Jonathan Learoyd qui a aussi obtenu son ticket l’affrontera en duel demain. 

 

C’est l’événement mythique du saut à ski. La Tournée des Quatre tremplins a débuté, samedi, par les qualifications. Sous les hourras de la Schattenbergschanze d’Oberstdorf, en Allemagne, le plus fort a été l’Autrichien Stefan Kraft (138,5 m).

Il devance d’un rien le Japonais de 22 ans Ryoyu Kobayashi qui a gagné la moitié des épreuves depuis le début de la saison. Piotr Zyla complète le top 3.

La France a engagé Jonathan Learoyd dans le prestigieux circuit. Le sauteur de Courchevel a réussi une distance 119,5 m. Une bonne prestation pour celui qui, déjà, aux Jeux olympiques de Pyeongchang, avait participé à la finale sur petit tremplin.

Son sort a longtemps dépendu de la prestation de ses adversaires. L’un d’entre eux allait-il moins bien faire que lui ? La mauvaise passe du Slovène Domen Prevc lui a offert le précieux sésame pour une poussière de points. Mais, en occupant le 50e rang, il sait qu’il se retrouvera, demain, à batailler contre le leader. En effet, les hommes volants sélectionnés s’affronteront demain en duel, le premier des qualifications étant opposé au dernier, le deuxième à l’avant-dernier… et ainsi de suite.

Ski nordique, Ski, Nordique, compétition, ski de fond

Jonathan Learoyd (FRA) –  Rauschendorfer/NordicFocus.

 

Ammann qualifié

Au classement, Simon Ammann occupe une encourageante 25e place. Cette année non plus, le Saint-Gallois ne rapportera pas chez lui  le trophée qui lui a toujours échappé.

Ski nordique, Ski, Nordique, compétition, ski de fond

Simon Ammann (SUI) –  Rauschendorfer/NordicFocus. 

Mais le Suisse de 37 ans ne peut qu’être satisfait, lui qui n’a inscrit qu’une seule fois des points cette saison suite à sa 29e position lors de l’étape d’Engelberg. Son compatriote Andreas Schuler a fini 52e.

 

Télécharger (PDF, 218KB)

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.