Saut à ski | 4 Tremplins : première pour Lindvik

saut à ski, norvège, Lindvik
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SAUT A SKI – Marius Lindvik remporte sa première victoire devant Karl Geiger et Dawid Kubacki. Peier aux portes du top 10.

 

Pour ouvrir cette année 2020, le circuit international du saut à ski se retrouve sur le tremplin de Garmisch-Partenkirchen. Et Karl Geiger, à domicile, aborde plutôt bien cette deuxième étape de la Tournée des Quatre Tremplins. En tête des qualifications hier, il peut prétendre à la victoire aujourd’hui.

Mais Ryoyu Kobayashi, premier de la Tournée et à la poursuite de sa 6e victoire consécutive sur le mythique évènement, ne compte pas le laisser se faire sans se battre. C’est LE grand duel de ce début d’année en Allemagne.

 

Geiger prend l’avantage

Mais en première manche, c’est le Norvégien Marius Lindvik qui fait sensation. Avec un énorme saut à 143.5m, il égale le record du tremplin et prend la tête du concours devant les grands favoris : Kubacki, Geiger et Kobayashi.

Autant dire qu’en finale, les trois poursuivants de Lindvik ont les crocs. Mais le jeune sauteur ne craque pas : il remporte son premier concours lors de cette deuxième manche de la Vierschanzentournee. Avec un second saut à 136m, même les 141.5m de Geiger n’ont rien pu y faire : Lindvik est plus fort aujourd’hui.

 

 

L’Allemand Geiger réalise quand même une bonne opération. Deuxième du jour, il reprend quelques points à son rival Japonais, seulement 4e. Kubacki complète le podium et conforte sa 3e place au général de la Tournée.

Les Allemands peuvent donc encore rêver à la victoire au général de la Vierschanzentournee après 18 ans de disette. Kobayashi, lui, ne fera pas un double grand chelem mais il peut espérer remporter une deuxième fois de suite l’Aigle d’Or.

 

Peier aux portes du top 10

Chez les Suisses, Killian Peier est de retour à son meilleur niveau. Avec un premier saut à 133m, il remporte haut-la-main son duel et entre dans le top 10 avant la finale. Il continue alors sur sa lancée : avec 132.5m, il échoue aux portes du top 10 : il est 11e. 

Simon Ammann, lui, passe de justesse. Il fait partie des “lucky losers”, les 5 meilleurs non-qualifiés, repêchés pour la finale. Avec une seconde mesure à 132m, il finit à la 24e place. 

Gregor Deschwanden, dernier représentant helvétique engagé aujourd’hui, ne se repose qu’à 120m. Insuffisant pour se qualifier. Il termine 43e. 

 

Les Français, eux, ne se sont pas qualifiés hier et n’ont donc pas participé au concours du Nouvel An.

 

Prochaine étape de la Tournée : l’Autriche et le tremplin d‘Innsbruck.

 

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.