Saut à ski : c’est l’heure de la Tournée des quatre tremplins

saut, saut à ski, ski nordique, sport d hiver, hiver, nature, Kamil Stoch, nordique, Pologne
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

 SAUT A SKI – Depuis 1953, les fêtes de fin d’année riment avec la Tournée des Quatre tremplins. La 67e édition de la Vierschanzentournee se tiendra du 29 décembre au 6 janvier.

 

Depuis 1953, la Fédération internationale de ski organise la Tournée des Quatre tremplins. C’est une compétition de saut à ski qui a lieu annuellement en fin d’année sur quatre tremplins différents : deux tremplins en Allemagne sur les sites d’Oberstdorf et Garmisch-Partenkirchen, et deux  en Autriche sur les sites d‘Innsbruck et Bischofshofen. Chacun des quatre concours de cette tournée compte pour le classement de la coupe du monde de monde de saut à ski.
 

Qui pour succéder à Kamil Stoch ?

A l’approche de cette nouvelle édition, plusieurs questions se posent. L’an dernier, le Polonais Kamil Stoch avait remporté les quatre concours. Il égalait la performance de l’Allemand Sven Hannawald lors de l’hiver 2001/2002.  Le Polonais est-il capable d’être le premier sauteur à réaliser deux fois le Grand Chelem ?

Kamil Stoch (POL) – Thibaut/NordicFocus.

Il occupe actuellement la troisième place du classement général. Il figure donc dans la liste des favoris, tout comme la star japonaise du moment, Ryoyu Kobayashi.  Après sa troisième place à Wisla (Pologne) et ses victoires à Kusamo (Finlande), Nizhny Tagil (Russie) et Engelberg (Suisse), il pourrait faire des étincelles.

Les Allemands, eux, misent davantage sur Karl Geiger que ses vétérans  Severin Freund et Richard Freitag. Après son premier succès en coupe du monde à Engelberg, le jeune homme de 25 ans va jouer à domicile. Il a grandi à Oberstdorf.

 

L’incertitude Ammann

Le quadruple champion olympique Simon Ammann fera-t-il parti de la start-list de la Tournée des Quatre tremplins ?  On ignore encore à l’heure actuelle s’il sera sélectionné. Après un début de saison compliqué, le Suisse devra d’abord participer à la coupe continentale à Engelberg le 27 et 28 décembre. Il devra se battre contre sept autres sauteurs suisses pour tenter de se qualifier.

 

Sans Schlierenzauer

A noter également l’absence de l’Autrichien Gregor Schlierenzauer. Il a décidé de faire l’impasse sur cette compétition qu’il a remportée à deux reprises.  Pour lui aussi, le début de saison a été un peu difficile. Vainqueur de 53 manches de coupe du monde, il n’a plus gagné depuis 2014 à Lillehammer. Il a exprimé le souhait « de se concentrer sur la préparation des championnats du monde »qui se dérouleront du côté de Seefeld en Autriche.

 

Le programme

  • Samedi 29 décembre, à 16:00 : Qualification à Oberstdorf
  • Dimanche 30 décembre, à 13:30 : Concours à Oberstdorf
  • Lundi 31 décembre, à 13:30 : Qualification à Garmisch-Partenkirchen
  • Mardi 1er janvier, à 13:30 : Concours à Garmisch-Partenkirchen
  • Jeudi 3 janvier, à 13:40 : Qualification à Innsbruck
  • Vendredi 4 janvier, à 13:30 : Concours à Innsbruck
  • Samedi 5 janvier, à 16:55 : Qualification à Bischofshofen
  • Dimanche 6 janvier, à 16:30 : Concours à Bischofshofen

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.