Saut à ski : Daniel-André Tande revient de loin

Saut à ski, coupe du monde, Raw Air, sports d'hiver, tremplin, Daniel-André Tande

SAUT À SKI – Le Norvégien Daniel-André Tande a été hospitalisé d’urgence. Une maladie orpheline très dangereuse a été diagnostiquée.

 

 

Le saut à ski norvégien est inquiet. Daniel-André Tande a récemment séjourné dans un hôpital. Et ce n’était pas pour soigner un bobo. Le Norvégien est atteint d’une maladie orpheline.

Tout a commencé lorsque le jeune homme n’a soudainement plus pu respirer à son réveil : « J’ai paniqué. J’ai d’abord pensé à appeler une ambulance, mais finalement j’ai pris un taxi pour me rendre aux urgences. » Heureusement ! Car le Scandinave était en danger. « Je suis finalement resté hospitalisé une semaine et demie », racontée-t-il à l’agence de presse norvégienne NTB.

 

Une maladie mortelle

Les médecins ont diagnostiqué le très rare syndrome de Stevens-Johnson. Un médicament a probablement provoqué cette maladie. « La probabilité d’être sujet au syndrome de Stevens-Johnson est moins élevée que celle de gagner à la loterie, c’est dire si je suis chanceux », sourit le sauteur. Et d’expliquer : « Le système immunitaire attaque plus ou moins nos propres cellules. Les muqueuses, les yeux et le nez sont affectés. Je ne pouvais donc pas manger », décrit le champion du monde de vol de ski qui a perdu beaucoup de poids.

 

Le saut à ski pour plus tard

Saut à ski, coupe du monde, Raw Air, sports d'hiver, tremplin, Daniel-André Tande

Daniel-André Tande (NOR) –  Rauschendorfer/NordicFocus.

Malgré tout, Daniel-André Tande s’estime chanceux : « Si je n’avais pas eu ce problème à ma gorge, je n’aurais pas vu un médecin aussi rapidement. Cela aurait pu être bien pire, si je n’avais pas été traité aussi vite à l’hôpital. On m’a dit que lorsque les vésicules couvrent plus de 10% du corps, le taux de mortalité est de 30% », confie l’athlète sur nrk.no.

Le champion olympique par équipes aux Jeux de Pyeongchang se sent mieux maintenant, mais il n’est pas encore en possibilité de s’entraîner.

 

Photos : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.