Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Daniela Iraschko-Stolz, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Daniela Iraschko-Stolz - Coupe du monde de saut à ski

Saut à ski

Saut à ski : Daniela Iraschko-Stolz incertaine pour les Jeux olympiques

L’expérimentée sauteuse à ski, Daniela Iraschko-Stolz, n’est pas sûre de pouvoir s’envoler pour Pékin.

Saut à ski : Daniela Irachko-Stolz, blessée, pourrait rater Pékin 2022

Suite à la coupe du monde de saut à ski de Ljubno (Slovénie), fin décembre, Daniela Irachko-Stolz a découvert qu’elle avait un œdème à la cuisse et aux deux jambes. Depuis le début de la saison, l’Autrichienne souffrait déjà de problèmes de genoux.

Cette blessure demande normalement plus d’un mois de repos complet. Ce dont la sauteuse ne dispose pas à seulement cinq jours du départ de son équipe pour les Jeux olympiques. Selon Sport Orf, elle n’aurait « pu pratiquer ni le vélo, ni la musculation pendant un long moment et la progression est lente, trop lente » au goût de l’athlète de 39 ans.

La décision sera prise ce week-end

Daniela Irachko-Stolz se laisse jusqu’à ce week-end pour décider si elle s’envole ou non pour Pékin. Elle pourrait prendre part à ses troisièmes Jeux olympiques et aller chercher une deuxième médaille en saut à ski, après l’argent en 2014.

Daniela Irachko-Stolz, Saut à ski, Pyeongchang, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Daniela Iraschko-Stolz (AUT) – Thibaut/NordicFocus.

L’ Autrichienne est réaliste par rapport à sa situation : « Bien sûr, la possibilité que je ne parte pas à Pékin est sur la table. Si ça ne marche pas, quelqu’un d’autre aura la chance d’y aller », racontait-elle aux médias en début de semaine. En cas de forfait, Lisa Eder, la remplaçante de son équipe, serait sûrement désignée pour prendre la direction de la Chine.

« Si je sens que je peux sauter, j’irais à Pékin. La seule condition est que je puisse être compétitive ». Daniela Irachko-Stolz ne se présentera donc pas aux Jeux olympiques pour faire de la figuration et se retrouver dans le bas du classement.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Saut à ski

Découvrez le calendrier complet de la coupe du monde 2022/2023 de saut à ski.

Combiné nordique

Découvrez le calendrier de la coupe du monde 2022/2023 de combiné nordique, avec notamment un week-end à Chaux-Neuve (Doubs) pour les hommes.

Biathlon

Par le biais de son compte Instagram, l'IBU pose cinq questions à ses fans sur Emilien Jacquelin. C'est désormais à vous de jouer pour...

Combiné nordique

10:07. C’est une décision historique. Ce jeudi matin, à l’occasion de l’assemblée du Congrès de la FIS, les membres de la fédération internationale de...

Ski de fond

Ce mercredi après-midi, lors du Congrès de la FIS, la mesure visant à réduire les inégalités entre les hommes et les dames en ski...

Saut à ski

19:18. C’était annoncé depuis quelques semaines, cela a désormais été officialisé ce mercredi, à l’occasion du 53e Congrès de la FIS, du côté de...

Biathlon

Découvrez le programme complet de la saison 2022/2023 de la Junior Cup et des Mondiaux jeunes/juniors de biathlon.

Ski de fond

L'ancien fondeur de haut niveau suédois, Rickard Noberius, va désormais officier en tant que médecin de l'équipe nationale de ski de fond.