Saut à ski : fin de vol pour Léa Lemare

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Le saut à ski de haut niveau, c’est terminé pour Léa Lemare qui s’est éloignée du circuit à cause d’une maladie de la thyroïde.

 

 

Saut à ski : trois olympiades au palmarès

« Je tiens aujourd’hui à vous annoncer, non sans peine, la fin de ma carrière. » Lundi soir, sur les réseaux sociaux, Léa Lemare, 24 ans, a tiré sa révérence. « Cela m’a pris du temps. Du temps pour accepter, pour assumer, pour le dire tout simplement », ajoute-t-elle.

En février 2019, la sauteuse du Club des Sports de Courchevel découvre qu’elle est atteinte d’une maladie de la thyroïde, « soit-disant bénigne ». Elle met un terme à sa saison lors des Mondiaux de Seefeld et espère reprendre le chemin des tremplins l’été suivant.

Pourtant, en octobre, dans un entretien à Nordic Magazine, elle confiait : « Je suis encore en convalescence, je n’ai pas repris le saut. La dose du traitement n’est pas encore réglée. Cependant, je suis pleine forme, je vais beaucoup mieux et je peux m’entraîner physiquement, j’espère reprendre le saut d’ici février. »

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Léa Lemare (FRA) – Tumashov/NordicFocus.

La Française a participé pour la première fois à un concours international lors d’une épreuve de coupe continentale féminine de saut à ski à Bischofsgrün le . Elle n’a alors que 13 ans. Léa Lemare a participé aux Jeux olympiques de Sochi et Pyeongchang, mais aussi lesJeux olympiques de la jeunesse d’hiver de 2012àInnsbruck, « première apparition du saut à ski féminin au sein d’un programme olympique.

pub

 

Saut à ski

Léa Lemare (FRA) – Nordic Focus

Elle a évolué en coupe du monde. Son meilleur résultat est une huitième place. Elle détient un podium en épreuve par équipes.

« J’ai eu la chance d’être présente au bon moment de l’histoire du saut à ski féminin », écrit-elle. Et d’y avoir joué son rôle. « Ce qui me rend rend d’autant plus fière de mon parcours. »

 

Photo : Nordic Focus

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.