Saut à ski : Forfang chez lui en Russie

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

SAUT À SKI – En Russie, Johann Andre Forfang a signé le premier succès de l’hiver de la Norvège.

 

La coupe du monde de saut à ski fait escale dans le froid glacial de l’Oural, à Nizhny Tagil. Avec Sochi et Tchaïkovski, il s’agit de l’un des trois principaux tremplins russes.

La Russie regarde avec intérêt ce sport depuis qu’Evgeniy Klimov a remporté, en novembre dernier, le concours de Wisla. Jamais un de ses compatriotes n’avait réussi cet exploit.

Pourtant, l’histoire du saut à ski dans l’ex-URSS ne date pas d’hier. C’est en février 1912, à Ioukki, dans les environs de Saint-Petersbourg, que s’est déroulée la première compétition. La victoire de Vladimir Belooussov aux Jeux olympiques de Grenoble de 1968 a été une autre date importante.

Samedi, sur le tremplin de Nizhny Tagil, le vétéran Dmitri Vassiliev (il a 38 ans) n’a pas démérité avec son premier saut à 133 m. Quant à Evgeniy Klimov, plus fébrile ces derniers temps, il a bien failli chuter lors du premier round. Mais l’ancien combiné nordique s’est ressaisi en finale (130 m). Ils se classent successivement 17e et 11e.

 

Premier succès norvégien

La victoire est revenue au Norvégien Johann Andre Forfang, qui a réalisé le plus grand saut de la soirée avec 135,5 m. Il est d’ailleurs le recordman du tremplin.
 


 

C’est Piotr Zyla, 133 m et 129,8 m, qui occupe la seconde place.

Les deux hommes ont été rejoints sur la boîte  par Ryoyu Kobayashi. Le Japonais signe là un nouveau podium. Rappelons qu’à deux reprises, il gagné à Ruka et qu’il a déjà fini dans le top 3 à Wisla. A Nizhny Tagil, il avait remporté les qualifications.

Une nouvelle fois, Killian Peier a joué aux avant-postes. Le Vaudois, qui a signé un parcours étonnant durant l’été, confirme sur la neige. Il a sauté 132,5 m, puis 119 m, de quoi lui permettre de signer un top 20.

Aucun Français n’était présent. Les tricolores sont actuellement en stage.

 

 

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.