Saut à ski | Frenstat : Pagnier 8e, Kriznar l’emporte

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SAUT À SKI – Nika Kriznar s’impose lors du dernier concours de la campagne 2019 des Grands Prix d’été féminins de saut à ski. Sur le HS 106 de Frenstat, elle devance Seyfarth et Bogataj. Pagnier est 8e.

 

Une journée de rêve pour la Slovénie. Un record du tremplin (voir ci-dessous), une victoire et quatre filles dans le top 5 (rien que ça). Nika Kriznar, troisième à Hinterzarten en juillet, remporte le concours de Frenstat (République Tchèque). Avec deux bonds à plus de 100 mètres, elle s’assure sa toute première victoire internationale. L’Allemande Juliane Seyfarth, lauréate de la qualification saturnale, suit à quasiment sept points. Vient ensuite la patrouille slovène : Ursa Bogataj, Spela Rogelj et Maja Vtic. Une performance permettant à la Slovénie de remporte la Coupe des Nations.

 

Nouveau top 10 pour Pagnier

Joséphine Pagnier, la sauteuse de Chaux-Neuve, deuxième de la qualification hier et quatrième à l’issue de la première manche, signe un deuxième top 10 de suite après celui obtenu la semaine passée sur le tremplin du Praz de Courchevel. Néanmoins, elle aurait pu espérer mieux que cette huitième place obtenue après s’être manquée lors de la manche finale (84.5 mètres contre 97.5 mètres quelques minutes auparavant). Pagnier ne devient donc pas, encore, la première Française à monter sur un podium de Grand Prix depuis Lucile Morat en 2017 à… Frenstat. Avant cela, il faut remonter à Coline Mattel en septembre 2013 à Almaty (Kazakhstan).

 

 

Frenstat, Grand Prix, saut à ski, Juliane Seyfarth, Nika Kriznar

 

Takanashi remporte le général des Grand Prix d’été… sans être présente

La journée n’est pas vraiment parfaite pour Kriznar parce qu’elle ne soulève pas le trophée de vainqueur des Grands Prix FIS féminins d’été 2019. Mais elle le savait déjà avant de débarquer en Moravie. Effectivement, elle comptait 100 points de retard sur Takanashi mais cette dernière avait glané deux concours, soit un écart irrattrapable pour la Slovène.

Pour la huitième fois de sa carrièreet grâce à ses succès à Hinterzarten et Courchevel qui porte à 25 son total de bouquets décrochés l’été – la Japonaise Sara Takanashi s’assure donc le classement général du Grand Prix FIS d’été. Elle s’était offerte le luxe de ne pas être présente en République Tchèque. Et comme sa seule rivale encore en piste, Maren Lundby, qui s’est crashée chez elle cette semaine  l’entraînement, n’est pas non plus venue… la messe était dite !

 

 


Kriznar avait battu le record du tremplin sur son premier saut

Avant de s’imposer, Nika Kriznar, troisième de la qualification hier, avait battu le record estival du tremplin de Frenstat. Détenue par sa compatriote Spela Rogelj depuis pile un an (103 mètres), la marque a été portée à 104 mètres par la Slovène.


 

Les résultats complets du concours de Frenstat

Télécharger (PDF, 139KB)

 

Le classement général final individuel et de la Coupe des Nations

Télécharger (PDF, 81KB)

Télécharger (PDF, 72KB)

 

Photos : FIS Ski Jumping – Archive Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.