Saut à ski : Garmisch-Partenkirchen à huis clos ?

saut à ski, Lindvik, Garmisch
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Le concours de la Nouvelle Année de Garmisch-Partenkirchen, deuxième étape de la Tournée des Quatre Tremplins, pourrait-il se dérouler à huis clos ? En tout cas, le scénario est étudié.

 

Saut à ski : incertitude sur la Tournée des Quatre Tremplins

À l’heure actuelle, les conséquences de la crise du coronavirus ne sont pas encore connues pour le monde des sports d’hiver. On ne sait pas quel sera le calendrier des différentes coupes du monde l’année prochaine à cause de l’incertitude entourant les déplacements de personnes entre les pays.

Aussi, les rassemblements de personnes dans un même endroit sont restreints, voire toujours interdits. C’est pourquoi, les organisateurs du concours du Nouvel An de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), deuxième volet de la mythique Tournée des Quatre Tremplins de saut à ski, échafaudent actuellement différents scenarii.

Michael Maurer, le président du comité d’organisation de l’événement et du club de ski de Partenkirchen, explique à nos confrères du site d’informations spécialisées skispringen-news.de qu’il n’est « même pas sûr que le concours puisse avoir lieu avec des spectateurs ».

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Depuis mercredi dernier, les événements de grande importance sont interdits jusqu’au 31 octobre en Allemagne, ce qui n’est pas pour le rassurer : « On doit pouvoir savoir dès maintenant, et pas en octobre, si nous pouvons accueillir du public. »

Effectivement, le Neujahrsspringen se prépare des mois à l’avance, notamment pour passer commande auprès des fournisseurs et sous-traitants et pour construire la grande tribune, traditionnellement prête au début du mois de novembre. « S’il y a 5 000 personnes [le site du Grosse Olympiaschanze peut en recevoir jusqu’à 20 000, ndlr.], je serais heureux de les accueillir », explique encore Michael Maurer.

 

Photo : Nordic Focus.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.