Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Anze Lanisek, Garmisch, saut à ski
31.12.2020, Garmisch, Germany (GER): Anze Lanisek (SLO) - FIS world cup ski jumping men, four hills tournament, qualification, individual HS142, Garmisch (GER). www.nordicfocus.com. © EXPA/JFK/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Saut à ski

Saut à ski | Garmisch-Partenkirchen : Lanisek en tête, les Français éliminés

SAUT À SKI – Anze Lanisek remporte la qualification à Garmisch-Partenkirchen devant Granerud. Aucun Français qualifié.

 

Lanisek en tête au Nouvel An

Si la première manche de la Tournée des Quatre Tremplins à Oberstdorf a été perturbée et les « KO systems » annulés, il n’en sera pas de même à Garmisch-Partenkirchen pour le mythique concours du Nouvel An.

Demain, les sauteurs à ski s’affronteront donc en première manche deux par deux, grâce à ces fameux duels où seul le meilleur passera en finale. 25 KO qui détermineront les 25 finalistes, rejoints par les 5 meilleurs perdants : les « lucky losers ».

Et Halvor Egner Granerud, éjecté du podium à Oberstdorf, a décidé de ne pas laisser la Tournée lui glisser entre les doigts. Avec un saut à 143 mètres, la meilleure performance du jour, le Norvégien espérait se classer premier des qualifications. Il laisse finalement sa place au Slovène Anze Lanisek à la faveur des notes des juges.

L'article continue sous la publicité
pub

 

Halvor Egner Granerud, Garmisch, saut à ski

Halvor Egner Granerud (NOR) – EXPA/JFK/NordicFocus

 

Premier du jour, Lanisek affrontera demain l’Allemand David Siegel tandis que Granerud sera en duel contre son compatriote Sander Vossan Eriksen. Troisième de la qualification, Markus Eisenbichler sera face à Evgeniy KlimovKarl Geiger, en tête de la tournée, est arrivé cinquième aujourd’hui et affrontera l’Autrichien Thomas Lackner.

 

Aucun Français qualifié

Après avoir pris leurs marques à Oberstdorf, les sauteurs français Valentin Foubert et Mathis Contamine ont découvert le tremplin de Garmisch-Partenkirchen en coupe du monde.

 

L'article continue sous la publicité
pub
Mathis Contamine, saut à ski, Garmisch

Mathis Contamine (FRA) – EXPA/JFK/NordicFocus

 

Malheureusement, s’ils s’étaient tous les deux qualifiés à Oberstdorf, aucun Tricolore ne passe aujourd’hui le cut des 50 meilleurs. Avec un saut à 112.5 mètres pour Valentin Foubert et 111 mètres pour Mathis Contamine, la barre est encore trop haute pour se qualifier. Ils sont 58e et 59e.

 

Valentin Foubert, saut à ski, Garmisch

Valentin Foubert (FRA) – EXPA/JFK/NordicFocus

 

Du côté des Suisses, Simon Ammann ne fait pas mieux que les Bleus. Avec une marque à 118 mètres, il est 52e et ne se qualifie pas pour le concours du Nouvel An. Dominik Peter est en meilleure forme. Avec 123 mètres, il se qualifie 44e et affrontera demain Ryoyu Kobayashi, sixième ex æquo avec Kamil Stoch aujourd’hui.

Gregor Deschwanden, dernier Suisse engagé, maintient son rang de meilleur helvétique depuis le début de la saison. Il est 31e avec 128.5 mètres et affrontera le Finlandais Antti Aalto en duel. 

 

L'article continue sous la publicité
pub

La Russie confinée, Lindvik abandonne

Après la Pologne à Oberstdorf, c’est au tour de la Russie de se voir interdire l’entrée en compétition. Mais si l’issue avait été heureuse pour l’une des nations les plus importantes du saut à ski, il n’en sera pas de même pour les Russes. 20 ans après le premier podium de la Russie en coupe du monde (Vasilyev en 2001 à Garmisch-Partenkirchen, déjà), la FIS a ainsi annoncé qu’un athlète avait été testé positif à la covid-19 et, en conséquence, trois membres de l’équipe dont un deuxième athlète ont été placés en quarantaine avec lui.

 

 

Mikhail Nazarov et Evgeniy Klimov, apparemment pas cas contact, ont eux pu sauter et se qualifier pour le concours de demain.

L'article continue sous la publicité
pub

 

Evgeniy Klimov, saut à ski, Garmisch

Evgeniy Klimov (RUS) – EXPA/JFK/NordicFocus

 

De son côté, Marius Lindvik n’est pas aussi chanceux. Troisième à Oberstdorf et donc de la Tournée, le Norvégien a décidé de ne pas sauter aujourd’hui. La raison ? Il souffre d’une rage de dents. Le sauteur ne pourra donc défendre son titre de vainqueur du concours du Nouvel An qui a marqué, l’an dernier, sa première victoire en coupe du monde. Alors que ses coéquipiers s’élançaient, il s’en allait chez le dentiste à Innsbruck. « Le plus important, c’est sa santé », a commenté son entraîneur Alexander Stoeckl.

 

 

L'article continue sous la publicité
pub

Rendez-vous ce vendredi pour le concours du Nouvel An à 14 heures !

 

Les résultats complets

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2020/12/2021JP3006RLQ.pdf »]

 

La liste de départ du concours de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne)

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2020/12/2021JP3007SLR1.pdf »]

L'article continue sous la publicité
pub

 

À lire aussi

 

Photos : Nordic Focus

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Vu de Norge

CHRONIQUE – Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski hommes pour la saison 2020-2021.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient, en dehors du duel Sturla Holm Lægreid/Johannes Thingnes Boe,...

Saut à ski

Durant les Mondiaux d'oberstdorf, le Norvégien Halvor Egner Granerud avait été testé positif à la. Covid-19. Samedi, il a déclaré ne pas avoir retrouvé...

Saut à ski

Aussi surprenant que cela puisse paraître vu de France, le mythique tremplin d'Holmenkollen n'est pas équipé pour les sauts en été.

Saut à ski

L'hiver n'a pas été un long fleuve tranquille l'hiver dernier en saut à ski. Des athlètes ont fait parler d'eux par leur comportement.

Saut à ski

Le sauteur de l'US Ventron a annoncé raccrocher les skis. Pour Nordic Magazine, il revient sur sa carrière et évoque sa passion pour un...

Saut à ski

15:53. Ce vendredi matin, le tout dernier titre de champion de France de l’hiver était décerné sur le tremplin du Praz de Courchevel (Savoie),...