Saut à ski | Innsbruck : la déconvenue Granerud

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Dresde
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Kamil Stoch a remporté dimanche le concours d’Innsbruck. Le grand perdant de la troisième étape de la Tournée des Quatre Tremplins est le Norvégien Halvor Egner Granerud.

 

Saut à ski : victoire de Kamil Stoch

Ils sont huit à avoir remporté la Tournée des Quatre Tremplins sans victoire. Le dernier est le Finlandais Janne Ahonen, en 1998/1999. Halvor Egner Granerud n’a toujours pas gagné lors cette 69e édition, mais, de surcroît, il n’a droit à plus aucune erreur s’il veut inscrire son nom dans le prestigieux palmarès. Dimanche, il s’est classé quinzième, tandis que la victoire du jour est revenue à Kamil Stoch.

Lors des duels, le Norvégien a complètement raté son saut. Il n’a volé que 116,5 mètres, ce qui l’a placé loin derrière le Polonais. Un vrai séisme dans les Alpes bavaroises. Au classement général, Stoch a désormais 20,6 points d’avance sur Granerud.

Plus tôt dans la journée, le Scandinave avait pourtant mené la série des sauts d’essai avec 128,5 mètres. « Je n’ai jamais vu un athlète aussi lucide et déterminé sur ce qu’il doit faire », déclarait samedi à la NRK l’entraîneur de l’équipe nationale, Alexander Stoeckl, très impressionné.

Le jeune homme de 24 ans était impatient de retrouver la plus haute marche du podium. « C’est un peu gênant de ne pas gagner. J’aime gagner et je veux encore gagner », confiait-il avant de s’élancer sur le Bergisel. Dimanche après-midi, sa déception n’en était que plus grande.

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Dresde

Karl Geiger (GER) – EXPA/JFK/NordicFocus

 

À un concours de la fin, dans une Tournée des Quatre Tremplins où il faut cumuler huit bons sauts, deux autres hommes ont beaucoup perdu. Karl Geiger ne soulèvera pas l’aigle d’or à Bischofshofen. Avec 117 mètres lors de son duel avec le Suisse Simon Ammann, le champion du monde de vol à ski, alors deuxième du général, a regardé passer ses adversaires. Même s’il a redressé la barre en manche finale (128,5 mètres). Son compatriote Marcus Eisenbichler a aussi concédé beaucoup de terrain.

À l’inverse, la Pologne a fait carton plein. Derrière Kamil Stoch, on retrouve le Slovène Anze Lanisek, dont c’est le meilleur résultat en carrière, mais surtout Dawid Kubacki, vainqueur l’an dernier de la Tournée des Quatre Tremplins.

 

Anze Lanisek, Kamil Stoch, Dawid Kubacki, saut à ski, Innsbruck

Anze Lanisek (SLO), Kamil Stoch (POL), Dawid Kubacki (POL) – EXPA/JFK/NordicFocus

 

Pendant ce temps, Marius Lindvik a donné de ses nouvelles. Après une belle performance à Oberstdorf, où il a pris la troisième place, le sauteur norvégien avait quitté la compétition. Il a dû subir une intervention chirurgicale en raison d’un abcès dentaire. Hier, le jeune homme a quitté l’hôpital et se sent beaucoup mieux.

 

Le classement du concours d’Innsbruck (Autriche)

Télécharger (PDF, 225KB)

 

Le classement de la Tournée

Télécharger (PDF, 908KB)

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.