Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Joséphine Pagnier, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Joséphine Pagnier (FRA) - Tumashov/NordicFocus

Saut à ski

Saut à ski | Joséphine Pagnier : « Quand j’ai compris que j’étais sur le podium, je n’en revenais pas »

Pour Nordic Magazine, Joséphine Pagnier, auteure de son premier podium en coupe du monde dimanche en Autriche, se livre sur cette performance.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Saut à ski : Joséphine Pagnier revient sur son premier podium en coupe du monde

Ce dimanche, la Jurassienne Joséphine Pagnier, à 19 ans, a terminé troisième de la coupe du monde de saut à ski d’Hinzenbach (Autriche), montant sur son tout premier podium. Devenant la troisième Français, après Coline Mattel et Julia Clair, à réaliser cette prouesse, elle avait logiquement le sourire des grands jours au moment du protocole.

Lundi, après avoir rejoint Lillehammer (Norvège) où le Raw Air débute dans quelques heures, elle s’est confiée à Nordic Magazine. Entretien.

  • On imagine que décrocher ce premier podium en coupe du monde était une immense joie : qu’avez-vous ressenti à ce moment-là ?

Quand j’ai compris que j’étais assurée du podium, à chaud, je n’en revenais pas. Quand j’ai sauté, j’étais deuxième juste derrière Marita Kramer et il en restait deux en haut du tremplin. Je me suis dit que cela allait être serrée… Quand j’ai vu que la Suédoise [Frida Westman, NDLR] passait derrière moi, c’était énorme ! C’est Julia [Clair] qui l’a vu sauter qui m’a dit qu’elle était sûre que c’était bon [rires].

Joséphine Pagnier, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Joséphine Pagnier (FRA) – Tumashov/NordicFocus
  • La veille, pourtant, vous étiez en difficulté…

Le samedi, sur la première compétition, je termine effectivement vingt-quatrième, c’était compliqué. J’étais trop focalisée sur le résultat, j’avais beaucoup d’exigence personnelle et cela m’a fait « dessauter ». Je n’ai pas du tout sauté comme je savais le faire. On a beaucoup parlé avec le staff et j’ai abordé ce deuxième jour en voulant limitant la casse pour viser le top 15. J’y allais vraiment comme cela, à la différence de Willingen [où elle avait terminé quatrième en janvier, NDLR] et des Jeux olympiques où j’étais pleine de confiance. Là, j’étais fébrile et c’était donc d’autant plus beau de monter sur le podium après cela.

« Je me suis donc focalisée sur la manière et cela a donné ce résultat »Joséphine Pagnier à Nordic Magazine

  • Comment expliquez-vous être parvenue à monter sur le podium ?

Cela fait un petit moment que mes sauts sont techniquement très bons et il me manquait principalement l’intention de mettre l’énergie dans les jambes pour que cela crée une dynamique afin de continuer mon saut jusqu’au bout. C’est ce que je n’ai pas forcément bien fait le samedi quand je pensais plus à aller loin qu’à me concentrer sur la manière d’y parvenir. Le deuxième jour, je me suis donc focalisée sur la manière et cela a donné ce résultat.

Joséphine Pagnier, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Joséphine Pagnier (FRA) – Tumashov/NordicFocus
  • Vous étiez déjà troisième après le premier saut : comment cela s’est-il passé entre les deux manches ?

Naturellement, je ne suis pas quelqu’un qui m’enflamme beaucoup donc, comme d’habitude, j’ai essayé de rester active. Certaines ont besoin de calme, moi c’est plutôt l’inverse. Le premier jour, avec cette compétition manquée, m’a bien aidé pour cet entre-deux sauts parce que, quoi qu’il se passait ensuite, mon week-end était réussi. Je me suis donc concentrée sur mes points d’intentions et cela l’a fait pour le podium. Mais, pour moi, le contenu était encore plus important que le résultat final.

« Ce que j’aime beaucoup dans cette saison, c’est que chaque week-end, presque chaque jour, j’apprends quelque chose »Joséphine Pagnier à Nordic Magazine

  • Vous êtes donc montée sur le podium : que cela fait-il ?

Cela fait tout bizarre [rires] ! J’en rêvais depuis que je suis toute petite et, se dire que c’est fait, que qu’on ne pourra plus me l’enlever, c’est assez rigolo. J’espère en faire d’autres !

  • Pensez-vous avoir brisé un plafond de verre, une barrière avec cette troisième place ?

Je ne dirais pas cela. Je vois depuis un petit moment que je suis capable de réaliser ce type de performances et c’est surtout cette barrière-là qui a pété (sic) cet hiver. Ce podium me montre encore plus que j’en suis capable. Ce que j’aime beaucoup dans cette saison, c’est que chaque week-end, presque chaque jour, j’apprends quelque chose. J’ai hâte que la suite arrive parce que j’en ressortirai forcément meilleure.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Running - Montres Connectées
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic
Chaussures - Textile
Decathlon (FR)
Equipement de randonnée
Decathlon National

A LIRE AUSSI

Biathlon

Oscar Lombardot, Antonin Guigonnat et Emilien Claude, notamment, seront mis en sélection en novembre prochain pour décrocher les deux dernières places disponibles en coupe...

Ski de fond

17:05. Vainqueure du gros globe de cristal de la coupe du monde de ski de fond pour la deuxième fois de sa carrière au...

Biathlon

12:13. Après deux années passées avec la même combinaison de couleur bleu nuit, l’équipe nationale norvégienne de biathlon change de tenue pour la saison...

Biathlon

Alors que les Françaises doivent lancer leur préparation collective en début de semaine prochaine à Aix-les-Bains (Savoie), le staff tricolore a décidé de donner...

Ski de fond

12:23. Alors que Magnus Evenby a quitté son poste en fin de saison, les membres de l’équipe nationale norvégienne de para ski de fond...

Ski de fond

10:53. Alors qu’elle s’était terminée en 2016, 2017 et 2019 au Canada, la coupe du monde de ski de fond reviendra se clôturer en...

Biathlon

Pour Nordic Magazine, Simon Fourcade, entraîneur en chef de l'équipe de France masculine de biathlon, a accepté de revenir une dernière fois sur l'hiver...

Ski de fond

Alors qu'elle n'a pas été autorisée à concourir l'hiver dernier, la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg vise toujours les Mondiaux de Trondheim (Norvège).